Converge Online et DioraNews lancent un service "multimodal" d’infos

Par
Le 22 octobre 2002
 0

Converge Online et DioraNews annoncent le lancement de leur service d’informations personnalisées via SMS, Wap et serveur vocal "en combiné".

Converge Online lance, en partenariat avec DioraNews, une application de téléphonie mobile combinant SMS, WAP et serveur vocal au service de l'information multimédia en continu.

Spécialiste de l'hébergement "multimodal", Converge Online est également fournisseur d'applications mobiles pour les opérateurs et éditeurs de contenus. L'entreprise est soutenue par l'incubateur Inventmobile, filiale d'Orange et Wanadoo.

DioraNews, société dirigée par des professionnels des médias, propose un service d'informations multimédia aux opérateurs (téléphonie fixe et mobile), annonceurs, médias, et sites Internet.

En s'appuyant sur les technologies et services proposés par Converge Online, DioraNews va pouvoir proposer aux utilisateurs finaux un service d'informations par le biais d'alertes SMS qui permettront ensuite d'accéder "au Wap et au vocal en combiné".

"Grâce à une optimisation du rendu multimédia due à la combinaison des différentes technologies mobiles, l'utilisateur final a accès à une actualité plus dynamique, et la consultation de cette information est plus libre", affirme Baudouin CORMAN, Directeur Business Development chez Converge Online.

Dans la pratique : L'utilisateur peut consulter sur son mobile les actualités présentées sous forme de textes et d'images, et peut également "rebondir" sur un complément d'information en mode audio ou sur une interview.

La plate-forme développée depuis 2 ans par Converge Online permet "d'adapter le contenu à la diversité des terminaux mobiles et à leur évolution technologique [...] L'innovation consiste en la combinaison voix/données", précise Cong Duc TRINH, Président directeur général de Converge Online.

Il conclut : "Notre objectif est d'être reconnu comme le spécialiste indispensable de la multimodalité pour les éditeurs de contenus, mais aussi de travailler sans avoir à dépendre des infrastructures des opérateurs."
Modifié le 20/09/2018 à 15h39

Les dernières actualités

scroll top