Wifi : L'ART s’interroge sur le rôle des collectivités locales dans les télécoms

Ariane Beky
15 octobre 2002 à 00h00
0

Dans un entretien accordé à R&T, Jacques DOUFFIAGUES (ART) fait le point sur la question de l’intervention des collectivités dans les télécommunications.

L'Autorité de régulation des télécommunications (ART) a mis en ligne mardi l'interview de Jacques DOUFFIAGUES, interview réalisée et publiée par Réseaux et Télécoms le 11 octobre dernier.

Dans cet entretien M. DOUFFIAGUES, membre du Collège de l'ART, fait le point sur la question des capacités d'intervention des collectivités locales dans les télécoms.

Jacques DOUFFIAGUES a rappelé qu'à l'heure actuelle, en vertu de la dernière version de l'article L.1511-6 du code général des collectivités territoriales, celles-ci peuvent "bâtir des infrastructures télécoms" mais ne peuvent "exercer le métier d'opérateur."

L'ART envisage la refonte de ce texte afin de préciser "les limites du rôle de l'activité des collectivités", notamment en terme de financement de travaux (génie civil).

Par ailleurs, M.DOUFFIAGUES a estimé qu'il est nécessaire de s'intéresser au contexte géographique et socio-économique des régions, alors que le texte dans sa version actuelle n'en tient pas compte.

Dans les zones rurales "ne pourrait-on pas envisager d'autoriser les collectivités à exercer le métier d'opérateur de réseau et laisser aux opérateurs la commercialisation des services ?", s'est interrogé Jacques DOUFFIAGUES.

Peut être, mais la décision de mettre en place un nouveau cadre juridique en la matière revient au gouvernement et au parlement français. Quant à l'ART, elle est favorable à une révision sur "la forme et le fond" de l'article L.1511-6.

En plus de la refonte de ce texte, M.DOUFFIAGUES a abordé la question des conditions d'utilisation des réseaux locaux sans fil Wireless LAN ou Wifi (nom commercial pour la technologie IEEE 802.11b basé sur la fréquence 2,4 Ghz) en zones rurales.

"L'Autorité s'est engagée à assouplir la réglementation du Wifi dans les Hot Spot - les lieux à fort passage", a rappelé l'ancien ministre.

Cet été, a précisé Jacques DOUFFIAGUES, l'expérimentation du Wifi s'est heurtée à deux obstacles : l'utilisation des fréquences dans la bande des 2,4 GHz, dont une partie appartient à l'armée "pour le fonctionnement des réseaux radar et le lancement des fusées Crotale", et "le manque de confidentialité de la transmission."

L' accès Internet à haut débit par le biais du Wifi dans les zones mal desservies par les réseaux existants sera-t-il légalisé avant la fin de l'année ?

"Des négociations sont en cours qui devraient aboutir très vite", a commenté M.DOUFFIAGUES. Néanmoins, les "décisions seront prises cet automne ne régleront pas tout."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top