Lucent Technologies va licencier un cinquième de ses effectifs

Par
Le 14 octobre 2002
 0

L’équipementier télécoms américain annonce de nouvelles suppressions d’emplois : 10 000 de ses collaborateurs sont concernés.

Comment stopper l'hémorragie ? Le groupe américain Lucent Technologies a annoncé vendredi qu'il allait supprimer 10 000 emplois supplémentaires, soit environ un cinquième de ses effectifs.

La firme de Murray Hill (New Jersey) employait 120 000 personnes à l'automne 2000, 45 000 le mois dernier, et ce chiffre devrait être ramené à 35 000 dès la fin du mois de septembre 2003.

Les faillites d'opérateurs télécoms accompagnées de la réduction des dépenses des "survivants" de la crise qui touche le secteur depuis deux ans, auront entraîné la baisse d'activité des champions de la fourniture d'infrastructures réseaux.

Lucent et ses principaux concurrents, le canadien Nortel Networks, le français Alcatel et le suédois Ericsson, passent par de nouvelles suppressions d'emplois pour réduire leurs coûts.

"Nous comptons revenir à la rentabilité lors de l'exercice 2003, et nous allons prendre des mesures de restructuration plus agressives", a affirmé dans un communiqué Patricia RUSSO, actuelle Présidente directrice générale de Lucent.

En attendant, le chiffre d'affaires du groupe devrait baisser d'au moins 20% sur les trois derniers mois de son exercice 2002 par rapport aux trois mois précédents, soit un CA de 2,95 milliards de dollars contre 9 milliards de dollars au dernier trimestre 2000.

Par ailleurs, Lucent table désormais sur une perte par action au 4ème trimestre de 65 cents de dollar, contre 45 cents initialement prévus - un chiffre qui était déjà supérieur aux prévisions des analystes à Wall Street.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top