Dominique GONCALVES : "ADP-GSI est une société de services spécialisée dans l'externalisation de la

Ariane Beky
14 octobre 2002 à 00h00
0
AB - Monsieur GONCALVES, bonjour. Pouvez-vous présenter ADP-GSI et votre fonction au sein de cette entreprise de culture "franco américaine" ?

DG - ADP-GSI est une société de services, spécialiste de l'externalisation de la paie et de la gestion administrative des ressources humaines. Nous traitons sur le marché français plus de 1,3 million de bulletins de paie par mois, et travaillons pour le compte de 9 000 entreprises de taille et secteurs d'activités divers.

Pour servir nos clients, 1 800 collaborateurs d'ADP-GSI sont répartis sur toute la France au sein de 10 agences : Paris, Lyon, Rouen, Lille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Grenoble.

Les besoins de nos clients variant en fonction de la taille de leur entreprise, ADP-GSI s'est organisée en 4 divisions dédiées à des marchés spécifiques :

Une division se consacre aux entreprises de moins de 50 salariés ; une autre aux sociétés de 50 à 200 collaborateurs ; la troisième aux groupes de 200 à 1 000 salariés ; et enfin la quatrième division est chargée des entreprises de plus de 1 000 salariés.

A l'heure actuelle, j'occupe le poste de Directeur général de la division PME-PMI d'ADP-GSI. Ce département centre ses activités sur les entreprises de moins de 50 salariés.

AB - Quelle stratégie a adoptée GSI, spécialiste français de la paie et de la GRH, en rejoignant la SSII américaine ADP (Automatic Data Processing) en 1995 ?

DG - Le spécialiste mondial de la paie, ADP, et le numéro un français et européen, GSI, ont une culture commerciale commune.

Pour s'implanter sur le marché français, ADP a choisi la croissance externe en rachetant GSI, société française aux valeurs identiques. Ce mariage donnait naissance à ADP-GSI en France en 1995.

Depuis, l'entreprise a placé au cœur de sa stratégie la qualité de service centrée sur le métier de ses clients.

AB - Quelles sont les solutions phares proposées par ADP-GSI ?

DG - ADP-GSI propose deux offres d'externalisation de la paie pour les PME-PMI. Ces offres correspondent à deux "comportements" distincts :

"Phonéa-paie" est destinée aux entreprises qui souhaitent déléguer la totalité du poste social à un prestataire.

Dans le cadre de l'offre "Phonéa-paie", nous prenons tout en charge pour le compte de nos clients, et nous nous engageons formellement sur la conformité et les délais.

Nous réalisons bien sûr leur paie et déclarations mais notre prestation ne s'arrête pas là. Nous apportons un accompagnement pour permettre aux responsables d'une entreprise de s'informer sur leurs échéances cruciales, d'anticiper et de prendre les bonnes décisions en matière sociale.

Cet accompagnement prend la forme d'une assistance personnalisée fournie par nos experts en droit social. Il permet aux dirigeants d'obtenir des réponses aux questions légales liées à la paie (modalités d'embauche, rupture du contrat de travail, suspension, etc.)

Ensuite, avec l'accord préalable du chef d'entreprise, nous intégrons la décision de notre client dans la paie ; tout ceci restant transparent pour lui. Nous lui fournissons également un Cd-Rom mensuel, avec requêteur et tableaux de bord, intégrant l'ensemble des données de paie du mois concerné pour l'analyse et l'optimisation des données sociales.

"Phonéa-paie" est un véritable programme d'accompagnement social pour les PME-PMI. La prise en charge totale de cette fonction permet à nos clients de se concentrer sur leur cœur de métier, mais aussi de diminuer le risque d'erreurs face à une législation complexe et évolutive.

Quant à "Zadig S", solution de paie en ligne d'ADP-GSI, elle est destinée aux petites et moyennes entreprises/industries qui souhaitent garder la main sur cette fonction.

Cette solution hébergée (100% ASP) permet aux entreprises de continuer à traiter la paie tout en étant accompagnées (assistance quotidienne par téléphone) par nos experts pour le suivi légal et conventionnel de la fonction.

Pour utiliser "Zadig S", un PC avec une connexion Internet et un navigateur suffisent. Tout est hébergé chez ADP-GSI, d'où l'absence de coûts de maintenance ou de mises à jour.

Par ailleurs, notre partenariat avec le Groupe Revue Fiduciaire nous permet de mettre à disposition de nos clients des informations sociales destinées aux dirigeants d'entreprises : actualités sociales, échéanciers, exemples de contrats de travail, de lettres diverses et de procédures.

AB - Qui sont vos principaux clients, vos références PME/PMI ?

DG - Aujourd'hui, nous avons 4 500 clients dans la France entière et nous traitons un volume mensuel de 100 000 bulletins de paie.

AB - Comment a évolué la gestion de la paie et des ressources humaines dans les entreprises avec l'arrivée d'Internet ?

DG - Internet facilite l'accès à l'information et au service dans le domaine de la paie et des ressources humaines. Cette technologie permet aujourd'hui de donner une autre dimension à l'externalisation de la paie.

Avec l'ASP, l'entreprise peut continuer à réaliser la paie en accédant à un bouquet de services en ligne offerts en temps réél et en continu. L'ASP est positionné entre le progiciel et l'externalisation.

Internet permet à un chef d'entreprise de traiter la fonction paie n'importe où et n'importe quand. Internet apporte de la flexibilité, de la rapidité, et un accès plus simple à des compétences et services extérieurs à l'entreprise.

AB - Existe-t-il des disparités en matière d'externalisation de ces services entre pays européens ?

DG - L'accès à l'externalisation est un phénomène qui s'est d'abord implanté dans le nord de l'Europe et arrive dans le sud depuis quelques années. Les comportements et les attentes des entreprises en la matière sont identiques, seules les obligations légales et sociales diffèrent. La sensibilité au domaine applicatif et au service reste la même, quel que soit le pays européen.

AB - Quels sont les principaux axes de développement d'ADP-GSI ces prochaines années ?

DG - Nous travaillons sur deux axes de développement :

Nous souhaitons, dans un premier temps, renforcer notre présence sur le marché des PME-PMI, à l'égal de notre présence sur les marchés des moyennes et grandes entreprises, en apportant la même qualité de service mais avec des outils adaptés à la taille des PME-PMI.

Ensuite, nous voulons ouvrir le marché de la gestion sociale à tous les acteurs de l'entreprise.

AB - Dominique GONCALVES, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Sennheiser annonce le HD 250BT, version Bluetooth et allégée d'une légende du casque audio
L'excellent SSD Samsung T7 500 Go à prix choc pour les soldes
Une TV LED 4K Samsung 49 pouces à prix cassé pour les Soldes
Haut de page