Les portails mobile-Internet (multi-accès) sont-ils en crise ?

02 octobre 2002 à 00h00
0
L'éditeur irlandais ChangingWorlds (www.changingworlds.com) et le cabinet d'études et de conseil Mobile Metrix (Suède) ont présenté mardi leur analyse du marché européen des portails mobile-Internet/multi-accès, soit depuis un téléphone portable Wap, GPRS, UMTS, un PDA ou bien encore un ordinateur.

A noter : ChangingWorlds (Irlande) développe et met en en place des solutions technologiques de personnalisation dans les domaines de la mobilité et de la télévision numérique.

L'étude des deux compagnies, publiée dans un rapport de Mobile Metrix ("The Plight of the Mobile Navigator"), a été réalisée auprès de 20 portails multi-accès européens.

Ces portails, dans leur majorité, sont conçus de telle façon qu'ils freinent la recherche et l'utilisation de services data, observent les deux sociétés.

"Le nombre moyen de clics pour arriver au contenu souhaité est de 16, et dépasse souvent 20. De plus, le nombre de services mobile Internet accessibles dans la limite des 12 clics (à ce niveau les utilisateurs se lassent) est de moins de 36%", souligne Barry SMYTH, Directeur technique de ChangingWorlds.

Environ 65% des contenus sont trop "éloignés" de la page d'accueil (home page) de ces portails, pour pouvoir encourager l'abonné à y accéder.

"Il y a de bonnes nouvelles néanmoins", les portails qui ont obtenu de bonnes performances en la matière sont : Sonera (Finlande) ; T-Motion (Royaume-Uni) ; O2 (Royaume-Uni) ; Vodafone Irlande et Genion (Allemagne).

Les portails Sonera, O2 et T-Motion, s'en sortent mieux que les autres grâce à la conception même de leur site, à la facilité d'accès aux contenus présentés, et au nombre moyen de clics pour y accéder (compris entre 6 et 12).

"A moins que l'usage de ces services, ne soit traité comme une priorité par les opérateurs et prestataires Internet, il est très difficile d'imaginer la croissance de l'utilisation des services d'Internet mobile à l'avenir", conclut Barry SMYTH.

Chez Vizzavi, l'ex-portail multi-accès de Vivendi-Universal dont Vodafone rachetait la participation fin août, près de 90 emplois vont être supprimés, soit le huitième de son effectif.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Bercy veut s'attaquer aux méthodes douteuses de dropshipping des influenceurs
En dépit des pénuries, les expéditions de PC ont augmenté de 55 % sur le premier trimestre 2021
Le Bitcoin à 400 000 dollars dès 2021 ? C’est une hypothèse, selon un rapport Bloomberg
Google abandonne son application mobile Google Shopping
Toyota tease son prochain crossover électrique, le premier modèle
Vous pouvez effectuer une capture d'écran précise dans Vivaldi
La sonde OSIRIS-REx a survolé une dernière fois l'astéroïde Bennu
MG diffuse les premières photos du Cyberster
Ducati mise sur le développement des carburants synthétiques plutôt que sur l'électrique
La rumeur enfle autour de l'annonce de GTA VI à l'E3
Haut de page