Microsoft fait appel

Par
Le 08 juin 2000
 0
Suite à la décision du juge , Bill GATES, président et co-fondateur de Microsoft, a aussitôt annoncé que Microsoft allait se pourvoir en appel de cette décision. Une telle procédure pourrait retarder le démantèlement du groupe de un à trois ans. Selon le jugement, la scission de Microsoft doit intervenir 19 mois au plus tard après la décision rendue mercredi.

En bref, le géant américain du software n'a plus comme alternative que de faire trainer les choses pour tenter d'obtenir un non lieu avec une nouvelle procédure ou d'effectuer une réorganisation pendant ce temps.
Modifié le 18/09/2018 à 11h57
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top