«Google News» : Du nouveau chez Google

23 septembre 2002 à 00h00
0
Depuis lundi, il suffit à l'internaute de se rendre sur le portail anglophone de Google : www.google.com, éventuellement en précisant «Google in English» si la version francophone lui est tout de même proposée, pour pouvoir cliquer sur le nouveau service 'actu' d'un des outils de recherche les plus appréciés sur le Net.

Google vient en effet d'ouvrir dans une version Beta sa nouvelle rubrique, tout simplement baptisée «News».

Ce service anglophone présente les grands titres de l'actualité internationale et nationale (US), l'information économique et technologique, l'information santé, les sports, et l'actualité du divertissement.

Il offre également la possibilité à l'internaute d'effectuer une recherche dans une base d'environ 4 000 sources liées à l'actualité mondiale et «constamment mises à jour.»

Les grands noms de la presse américaine sont présents : New York Times, CNN, Business Week, AP... Mais aussi ceux, connus et moins connus, de la presse locale et internationale : Sacramento Bee, Tri-Valley, China Daily, Jerusalem Post, Jakarta Post, AllAfrica.com, etc.

Les internautes qui cliquent sur un titre ou qui effectuent une recherche par mot clé dans «Google News» se voient proposer des liens vers le ou les sites sources d'où émane l'information demandée.

Google précise n'avoir travaillé avec aucun rédacteur (human editor) pour mettre en place sa rubrique 'News', «la page a été entièrement générée par des algorithmes utilisés en informatique.»

A ce jour, le service «Google News» n'est proposé que dans une version anglophone, gratuite et sans publicité. Google pourrait, après une période d'évaluation, faire évoluer un modèle déjà exploré par Moreover, Nortern Light et Net2one pour la France.

Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’emoticon, plus connu sous le nom de
Malgré la crise, le e-commerce continue sa croissance
Les différences entre les technologies WADSL et WIFI
Après le SMS, K-mobile appuie sa croissance sur le
Dominique TESSIER, DG France de Telindus intégrateur et prestataire de services en réseaux sécurisés
L’emoticon, plus connu sous le nom de
Malgré la crise, le e-commerce continue sa croissance
Les différences entre les technologies WADSL et WIFI
Après le SMS, K-mobile appuie sa croissance sur le
Dominique TESSIER, DG France de Telindus intégrateur et prestataire de services en réseaux sécurisés
Haut de page