Cingular, deuxième opérateur mobile US, supprime 3000 emplois

Par
Le 21 août 2002
 0

Cingular Wireless, deuxième opérateur américain de téléphonie mobile derrière Verizon, annonce des suppressions de postes pour réduire ses coûts.

Cingular Wireless, coentreprise entre BellSouth et SBC Communications, a annoncé mardi la suppression de 3000 emplois cette année, soit 7,5% de ses effectifs, dans un souci de réduction de coûts et de réorganisation de ses activités.

Les postes concernés touchent différents départements aux Etats-Unis et à Puerto-Rico : les ventes et le marketing, les réseaux, la finance, et les ressources humaines.

"Nos nouvelles structures de ventes seront plus proches des clients, elles seront organisées de façon à répondre plus rapidement aux besoins de la clientèle et de façon moins coûteuse pour l'entreprise", a signalé en début de semaine Bob SHANER, Président de Cingular Wireless Operations.

Le département des ventes se concentrera sur le BtoB, les revendeurs sur le territoire américain et les propres enseignes de Cingular.

L'opérateur dispose à l'heure actuelle de 40 000 collaborateurs, dont 4000 travailleurs temporaires.

L'entreprise affirme que plus d'un tiers des postes concernés seront supprimés par le biais de départs naturels, tandis que les contrats à durée déterminée ne seront pas reconduits.

Le coût de cette réorganisation ne devrait pas dépasser 70 millions de dollars.

"Nous avons appris comment gérer plus efficacement notre affaire", a signalé lundi à la presse Stephen CARTER, Président de Cingular.

Avant d'ajouter : "Cingular fait partie des quelques grands opérateurs de téléphonie mobile rentables aux Etats-Unis, et nous développons une stratégie pour que la compagnie reste sur les rails de la croissance."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top