HP et IBM partenaires dans le stockage de données

Ariane Beky
21 août 2002 à 00h00
0
Les fabricants de PC/serveurs Compaq et étaient déjà partenaires, suite à la fusion HP/Compaq, le "nouvel" HP a choisi lui aussi de travailler en collaboration avec International Business Machines.

Les deux partenaires américains vont partager leurs connaissances en matière de stockage de données.

HP, "gros" vendeur de systèmes de gestion de stockage au niveau mondial, a récemment passé un accord similaire avec EMC, numéro un mondial en terme de chiffre d'affaires des systèmes, logiciels, réseaux et services de stockage d'informations.

Quant à IBM, il propose depuis le mois dernier la nouvelle version de sa plate-forme de gestion des infrastructures de bases de données (DB2). Par le biais de son partenariat avec HP, le fabricant consolide sa stratégie sur le marché du e-business lié aux "données critiques" de l'entreprise.

IBM et HP ont signalé mardi à Reuters avoir "une approche pragmatique de l'interopérabilité". Les deux partenaires veulent adopter les normes 'Bluefin' et 'Common Information Model' (CIM) de gestion de stockage pour l'an prochain.

Ces normes sont été pensées par différents acteurs de l'industrie du stockage pour pouvoir faire fonctionner au sein d'une même entité plusieurs types de SAN (storage area network) en même temps.

Outre HP et IBM, d'autres fabricants de serveurs tels que EMC et ont annoncé qu'ils allaient se conformer à ces deux normes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top