IBM confirme la suppression de 15 600 emplois

Ariane Beky
14 août 2002 à 00h00
0
(International Business Machines Corp.) fabricant de matériel informatique et éditeur de logiciels a confirmé les suppressions d'emplois annoncées lors de la publication de ses résultats pour le deuxième trimestre de l'année fiscale.

Plus de 15 600 postes dans les services et la microélectronique sont concernées souligne un communiqué du groupe.

Le nombre exact de postes a été précisé à la Securities and Exchange Commission (US - SEC) : IBM, dont le siège est installé à Armonk (New York), supprimera 14 213 emplois dans les services pour lesquels travaillaient 150 000 personnes fin 2001, et 1 400 dans son unité microélectronique.

Au niveau mondial 320 000 personnes étaient employées chez IBM à la fin de l'année 2001.

Cette nouvelle réduction des effectifs du géant informatique américain, les analystes attendait quelques 10 000 suppressions d'emplois supplémentaires, est la plus importante qui ait été annoncée par IBM en dix ans !

L'an dernier, lorsque d'autres compagnies réalisaient des coupes sombres dans leurs effectifs pour faire face au recul des ventes de hardware, IBM embauchait dans son unité services. Mais ce dynamisme a fini par s'essouffler au cours du quatrième trimestre 2001 lorsque les clients ont également diminué leurs dépenses dans les services...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top