Webhelp place son service de recherche sur Voila/Wanadoo

Ariane Beky
05 août 2002 à 00h00
0
Le moteur Voilà et l'annuaire Wanadoo (groupe France Télécom) utilisent le service d'assistance humaine de recherche d'informations en ligne de Webhelp, prestataire de solutions de gestion de la relation client sur Internet.

Ce service baptisé "Webchercheurs" offre la possibilité aux internautes de poser différentes questions et d'obtenir par e-mail "dans les 10 minutes" une réponse proposée par un des "génies du web" appelés "Web Wizard" chez Webhelp.

Le WebWizard dispose lui même de plusieurs sources d'information : listes de sites (sites de référence, banques de données d'images, etc.) ; base de données des questions/réponses déjà proposées ; outils de recherche.

Le prestataire annonce traiter quelques 2 500 questions par jour, chaque WebWizard prenant en charge 1 000 requêtes par mois.

Pour accéder au service "Webchercheurs" sur Voilà/Wanadoo, il existe deux modes de paiement : à la carte Wanadoo ou audiotel

L'internaute abonné au FAI Wanadoo sera facturé 2,89 euros l'acte sur son relevé mensuel habituel.

Les autres utilisateurs du service utiliseront le paiement audiotel. Dans ce cas, l'utilisateur sera facturé 1,349 euros l'appel puis 0,34 euros par minute sur sa facture France Télécom.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top