Attic Music World se met au service du e-recrutement musical

0
Attic Music World, structure créée en 2000 par Alexandre SCHOUVERT, référence et met en relation artistes, du débutant au professionnel, et structures musicales.

A compter du mois de septembre 2002, Attic Music World diffusera sur son site web, Atticmusicworld.com, un ensemble de services censés faciliter le recrutement dans le domaine musical en France.

Avec Attic Music World, l'internaute, musicien amateur ou pro, peut trouver d'autres musiciens pour former un groupe, chercher un engagement sur une soirée, sur un disque, le temps d'un festival, etc.

Attic précise dans un communiqué disposer d'une base de plus de 17 300 noms, sur 14 pays. Les adhérents d'Attic Music World peuvent déposer ou consulter leur CV "musical" personnalisé, consulter les discographies avec écoute de morceaux, et visualiser des clips.

En parallèle, des infos sur le secteur sont présentées (Attic NEWS). Enfin, la société crée et héberge des sites web, et propose des services publicitaires (e-mailing, achat/vente d'espaces publicitaires en ligne - Attic HOST).

La direction de la société précise néanmoins qu'Attic Music World "se rémunère principalement par une cotisation annuelle de 16 euros par artiste et de 80 euros par structure".

L'entreprise se présente donc bien comme une passerelle interactive entre acteurs du domaine musical, artistes, labels, maisons de production, maisons de disque, disquaires, salles de concerts et de répétitions, etc. et nom comme un hébergeur/concepteur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Telefonica succombe à l’Internet mobile ‘Made in Japan’
AliasWavefront ouvre un centre de développement Maya pour ses clients
Internet : La Chine entre dans le trio de tête !
L'Allemagne donne le feu vert à Connexion by Boeing
Telefonica succombe à l’Internet mobile ‘Made in Japan’
AliasWavefront ouvre un centre de développement Maya pour ses clients
Telefonica succombe à l’Internet mobile ‘Made in Japan’
Internet : La Chine entre dans le trio de tête !
L'Allemagne donne le feu vert à Connexion by Boeing
Telefonica succombe à l’Internet mobile ‘Made in Japan’
Haut de page