Wanadoo devient le 2ème fournisseur d’accès Internet européen

19 juillet 2002 à 00h00
0
Le groupe français Wanadoo (France Télécom) poursuit son développement européen. Le fournisseur d'accès Internet vient en effet de réaliser l'acquisition à 100% du capital du FAI espagnol eresMas (groupe Auna) par échange d'actions.

Grâce à plus d'1 million d'abonnés actifs eresMas, auxquels viennent s'ajouter 490 000 clients actuels de Wanadoo Espagne, le groupe français compte bien disputer la place de numéro 1 du marché espagnol des FAI à Terra Networks.

"L'avenir de notre branche est dans le haut débit. L'acquisition de eresMas complète nos atouts dans ce contexte, en étendant notre parc de clients, ainsi que l'offre de notre portail et nos contenus", remarque Paul ROCHE, Directeur général de Wanadoo Espagne.

Aujourd'hui Wanadoo fait partie des premiers FAI sur trois marchés européens : la France avec 3,4 millions de clients, le Royaume-Uni (2,5 millions), et maintenant l'Espagne (1,5 million).

De plus, grâce à l'acquisition du FAI espagnol eresMas, Wanadoo compte au total plus de 7,8 millions d'abonnés actifs. Le FAI se place ainsi en seconde position du marché européen derrière T-Online (11,24 M) et devant Tiscali (7,40 M - Idate mars 2002).

"Les avantages de l'opération sont manifestes sur le plan économique", affirme Nicolas DUFOURCQ, Président directeur général de Wanadoo.

"La somme des atouts de Wanadoo España et de eresMas fera du nouveau groupe un leader idéalement placé pour conquérir une part importante du marché espagnol du haut débit", ajoute-t-il.

Wanadoo Espagne a en plus de cette acquisition signé différents accords techniques et commerciaux avec le groupe Auna portant sur les trois à cinq prochaines années (réseaux, contenus et publicité, distribution, fourniture d'accès pour les sociétés du groupe Auna).
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo
L’ART accepte les nouveaux tarifs IP-ADSL proposés par France Télécom
Téléphonie fixe : France Télécom augmente ses tarifs
NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo
Le W3C veut favoriser la portabilité des signatures électroniques
NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo
L’ART accepte les nouveaux tarifs IP-ADSL proposés par France Télécom
Téléphonie fixe : France Télécom augmente ses tarifs
NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo
Le W3C veut favoriser la portabilité des signatures électroniques
Haut de page