Vers une fusion de TPS et Canalsatellite ?

pulmo
09 juillet 2002 à 00h00
0

Patrick Le Lay, patron de TF1, s’est déclaré favorable à une fusion entre les deux bouquets satellitaires français et a réitéré son intérêt pour Canal +

N'ayant pas jusqu'ici marqué sa volonté de fusionner les deux bouquets satellitaires français, Patrick Le Lay, président de , souhaite désormais rapprocher TPS que sa chaîne contrôle à hauteur de 50% et CanalSatellite, propriété de Canal+.

Dans une interview accordé au magazine CB News, il explique qu'il « n'exclut pas une fusion entre TPS et CanalSatellite que nous pouvons racheter totalement ».

Alors que CanalSatellite (1,8 million d'abonnés), détenu à 66% par le groupe Canal+ et à 34% par Lagardère, est bénéficiaire depuis l'année 2000, TPS (1,1 million d'abonnés), contrôlé majoritairement par TF1 au coté de M6 (25%) et Suez (25%), ne prévoit pas de parvenir à l'équilibre avant fin 2003 voire début 2004.

D'un coté, Canal + milite depuis plusieurs années pour une un rapprochement entre les deux bouquets, d'un autre, Lagardère parle d' "un beau projet économique". Cependant, l'opération pourrait rencontrer quelques difficultés face aux autorités de la concurrence.

Par ailleurs, Patrick Le Lay a réitéré son intérêt pour Canal +, au cas où Vivendi Universal, la maison mère qui négocie actuellement un prêts bancaire de 3,5 milliards d'euros tout en s'engageant à des cession d'actifs, se décidait à se séparer de sa filiale de télévision.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top