Publicité comparative, Skyrock l'emporte contre NRJ.

08 juillet 2002 à 00h00
0
Le 27 juin 2002 dernier, la cour d'appel de Paris a confirmé le jugement du Tribunal de Commerce du 25 mai 2001 rejetant l'ensemble des demandes de la société NRJ contre la société VORTEX, exploitant de la station SKYROCK.

NRJ estimait que SKYROCK avait commis des actes de concurrence déloyale en se livrant à une publicité comparative illicite en publiant dans « Libération » du 24 février 2000, et le « Le Monde » du 3 mars 2000, des encarts publicitaires intitulés « SKYROCK première radio musicale à Paris devant NRJ ».

La cour d'appel de Paris a jugé qu'il n'y avait aucune volonté de dévalorisation du service concurrent et a donc débouté la société NRJ de ses demandes et condamné celle-ci à payer à la société Vortex la somme de 4.000 Euros sur le fondement de l'article 700 du nouveau code de procédure civile.

Pour rappel, SKYROCK ne dispose que de 113 fréquences alors que NRJ en dispose de 257.

Les publicités comparatives deviennent de plus en plus présentes et percutentes en France un peu à la manière de Onetel il y a quelques années qui comparait les tarifs de communications entre France Télécom et Onetel...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page