Le US Copyright Office réconcilie pour un temps webcasters et artistes

Ariane Beky
21 juin 2002 à 00h00
0
Après plus d'un an de négociations, l'autorité américaine qui gère les problématiques de droits d'auteur, The US Copyright Office (www.copyright.gov), revoit à la baisse les droits perçus par les artistes et maisons de disque pour l'utilisation de leurs titres sur Internet.

Aux Etats-Unis les webcasters, des portails "amateurs" aux géants tels que , auraient déjà séduit 9% des individus âgés de 12 ans et plus, d'après le cabinet de recherche Arbitron, les autres auditeurs étant accrochés à la radio "de papa".

Contrairement à ces stations de radios conventionnelles, les webcasters américains sont obligés de payer des royalties (loi de 1998) aux interprètes et aux maisons disque.

En février dernier, une commission d'arbitrage avait proposé le versement de 0,14 cent par internaute et par chanson, une somme proche de ce que doivent verser les radios commerciales pour diffuser leurs programmes hertziens sur Internet.

Cette somme a été jugée trop lourde voire "suicidaire" par les webcasters, qui soulignaient par ailleurs que les maisons de disque et les artistes eux-mêmes avaient proposé des chiffres bien inférieurs...

Le Copyright Office a donc décidé de limiter les dégâts.

Jeudi, l'organisation signalait dans un communiqué que désormais "la diffusion en ligne de programmes musicaux entraînerait le versement de 0,07 cent par auditeur et par titre aux détenteurs des droits de l'enregistrement."

Aucune des deux parties, webcasters et artistes, ne semble satisfaite de cette décision du bureau américain du copyright, mais la tension est redescendue d'un cran jusqu'à la prochaine fois...

La décision du Copyright Office ne prendra effet qu'en septembre 2002, pour une courte période de transition avant que ne le projet ne soit rediscuté en 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les même pirates de l'affaire SolarWinds
Soldes Cdiscount : 7 promotions sur le high-tech à saisir avant minuit
Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Sennheiser annonce le HD 250BT, version Bluetooth et allégée d'une légende du casque audio
Haut de page