Galileo, système européen de navigation par satellite, fait ses premiers pas

Par
Le 04 juin 2002
 0

La Commission européenne recrute le Directeur exécutif de l'entreprise commune en charge du système européen de positionnement et de navigation par satellite.

La Commission européenne vient de lancer la procédure de recrutement du Directeur exécutif de l'entreprise commune chargée du programme Galileo (Journal Officiel n° C126 A du 28 mai 2002).

Système européen de positionnement et de navigation par satellite, Galileo a été développé en collaboration avec l'Agence spatiale européenne.

Galileo permettra à l'utilisateur de déterminer "précisément et à tout instant" sa position dans le temps et dans l'espace.

Les applications du système dans la vie quotidienne vont de la radionavigation en voiture à la sécurité dans les transports, "en passant par les effets induits sur diverses activités commerciales : banque, travaux publics, énergie, géologie, etc."

"Selon diverses études, le marché des équipements et services qui découleront de ce programme est estimé à environ 10 milliards d'euros par an, avec la création en Europe de dizaines de milliers d'emplois hautement qualifiés", souligne l'exécutif européen dans un communiqué.

Le Directeur de l'entreprise commune en charge de Galileo devra diriger cette organisation et son personnel, mais aussi mettre à jour le plan de développement du programme, et en assurer le suivi budgétaire.

Pour mémoire, c'est en mars dernier que le conseil des ministres des transports avait adopté le règlement instituant cette entreprise commune. L'entité va démarrer les activités de recherche et de développement de la phase de développement du programme (2002-2005).

Elle doit également mobiliser des fonds publics et privés, notamment négocier un accord global pour le financement des phases de déploiement (2006-2007) et d'exploitation du programme, en particulier la sélection du futur opérateur commercial du service.

"Galileo, technologie de pointe, est un atout de premier plan pour l'Europe et pour son influence dans le monde, sur le plan commercial et industriel", conclut la Commission européenne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top