Brevets : Les Etats-Unis enquêtent sur Samsung Electronics

24 mai 2002 à 00h00
0
La Commission américaine du commerce international (www.usitc.gov) a ouvert une enquête sur le fabricant coréen d'équipements et de puces électroniques Samsung, accusé par son concurrent japonais Toshiba d'avoir violé des brevets américains de semi-conducteurs lui appartenant.

Le 22 avril dernier, le deuxième fabricant japonais de Processeurs déposait plainte contre le numéro un mondial des mémoires, Samsung, rapporte la KOTRA (Korea Trade-Investment Promotion Agency) dans un communiqué.

Une porte-parole de Toshiba interrogée par Reuters signale que cette plainte concernant 10 brevets aurait été déposée après que n'arrive à son terme un accord de licence entre les deux compagnies. Cet accord pourrait même être renouvelé...

En attendant, d'après la KOTRA, l'US ITC axera ses investigations sur les puces DRAM (dynamic random access memory), les microprocesseurs alpha, les ensembles de processeurs, et les mémoires graphiques et flash fabriquées par Samsung.

"Nous voulons trouver une solution à l'amiable dans cette affaire par le dialogue avec Toshiba. Si cela n'est pas possible, nous prendrons nos propres mesures", signalait une porte-parole de Samsung Electronics.

Les fabricants japonais de semi-conducteurs ont été durement touchés par la chute du marché des technologies l'an dernier. Ils ont vu leur compétitivité faiblir face à la forte pression commerciale de concurrents internationaux tels que Samsung.

En 2001, Toshiba annonçait que la société allait stopper la production de mémoires DRAM standards, celles-ci équipent les ordinateurs, pour se concentrer sur la fabrication de mémoires flash de type NAND, au potentiel de croissance intéressant, un produit utilisé dans les Appareils photo numériques et autres équipements électroniques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

CVFM dynamise ses services contre les
Partenariat Nerim / Serveur Express dans l'hébergement dédié
Japan Telecom poursuit ses activités de téléphonie fixe
A.T.E.M.E réalise son premier tour de table
Network-Angels et la CCIP à l'heure du
CVFM dynamise ses services contre les
Partenariat Nerim / Serveur Express dans l'hébergement dédié
Evolium SAS va utiliser la technologie 3G de NTT DoCoMo
Japan Telecom poursuit ses activités de téléphonie fixe
A.T.E.M.E réalise son premier tour de table
Haut de page