CVFM dynamise ses services contre les "squatters virtuels"

24 mai 2002 à 00h00
0
L'agence webmarketing CVFM (Creating Value For The Millennium) renouvelle sa gamme de services contre les "squatters virtuels".

La direction de CVFM estime que si le "cybersquatting" est la forme de "squatting" la plus connue sur Internet, les entreprises sont également les victimes de nouvelles formes d'attaques telles que le "positionsquatting".

Qu'en est-il exactement ?

Le cybersquatting consiste à enregistrer un nom de domaine populaire, une adresse Internet, le plus souvent celui d'une grande entreprise ou d'une personnalité, avec l'intention de le revendre à son propriétaire en titre.

En revanche, le positionsquatting est défini par CVFM comme "le détournement de trafic par l'achat des premières positions des résultats de recherche d'un moteur ou d'un annuaire sur des marques à forte notoriété."

CVFM propose depuis trois ans une méthode de gestion centralisée de parcs de noms de domaines, et en 2000 l'agence a développé un extranet permettant l'automatisation d'une partie de cette opération.

Aujourd'hui, CVFM lance une gamme de services (référencement, noms de domaine, veille) qui permettent de protéger une marque sur l'Internet international :

La veille sur les extensions qui n'ont pas été déposées par une société (.fr, .com, .es, etc.) ; la récupération à l'amiable, avec l'aide de juristes, ou via une procédure auprès de l'OMPI, de noms "cybersquattés" ; la "lutte", veille et négociations avec les outils de recherches, contre le positionsquatting.

Par ailleurs, CVFM est à même de proposer un service international de dépôt et de gestion de noms de domaines. L'agence dispose également de systèmes de détection d'utilisation abusive des marques et de distribution non autorisée.

"La protection des droits de propriété intellectuelle devient un facteur clé sur Internet aujourd'hui, considérant le poids des marques pour instaurer la confiance qui accompagne l'acte d'achat", commente Anders HJORTH, Directeur général de CVFM.
Modifié le 18/09/2018 à 14h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets : Les Etats-Unis enquêtent sur Samsung Electronics
Partenariat Nerim / Serveur Express dans l'hébergement dédié
Evolium SAS va utiliser la technologie 3G de NTT DoCoMo
Bruxelles approuve la création du portail de réassurance en ligne Inreon
Japan Telecom poursuit ses activités de téléphonie fixe
Brevets : Les Etats-Unis enquêtent sur Samsung Electronics
Partenariat Nerim / Serveur Express dans l'hébergement dédié
Evolium SAS va utiliser la technologie 3G de NTT DoCoMo
Japan Telecom poursuit ses activités de téléphonie fixe
A.T.E.M.E réalise son premier tour de table
Haut de page