Yahoo! arrête les ventes aux enchères en Europe

23 mai 2002 à 00h00
0
Echec sur les ventes aux enchères en ligne pour le portail ! qui, depuis plus d'un an, tente de diversifier ses sources de revenu pour réduire sa dépendance aux recettes publicitaires en forte chute.

N'ayant pas résisté à la concurrence du leader mondial eBay, du site marchand ou du site spécialisé européen QXL Ricardo, le célèbre portail Internet américain a donc décidé de stopper cette activité en Europe dans un délai de six semaines.

Selon le Wall Street Journal, les pays concernées par la fermeture sont la Grande-Bretagne et Irlande, la France, l'Allemagne, l'Italie et Espagne tandis que les sites de ventes aux enchères du Danemark, de la Suisse de la Norvège devraient perdurer, leur position étant plus solide.

A la place, Yahoo! a conclu un accord marketing pluriannuel avec son ex-rival eBay, principal site de vente aux enchères en ligne en Amérique du Nord et en Europe. Il s'agirait d'un accord de plusieurs millions d'euros, mais le montant exact n'a pas été révélé.

Concrètement, dès la fin de la semaine, eBay figurera comme site favori pour vendre des biens neufs ou d'occasion sur le portail Yahoo, ont annoncé conjointement les deux entreprises.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Invasion : votre chronique SF livre un dernier carré héroïque !
Nintendo Indie World : le résumé des annonces
Sites 5G ouverts : Orange et Free toujours très en avance sur leurs concurrents
Paper Mario: The Origami King sur Nintendo Switch voit son prix chuter !
Les meilleures batteries externes pour éviter le coup de la panne
Surveillez votre ligne avec la balance connectée Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 à prix cassé
Comparatif des meilleures batteries externes (2021)
Amazon Music Unlimited : profitez de 3 mois gratuit pour découvrir le service de streaming Amazon
Bouygues Telecom et H4D dévoilent une cabine de télémédecine connectée en 5G
Huawei va investir un milliard dans les voitures électriques et autonomes
Haut de page