🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Galileo, concurrent européen du GPS, obtient une nouvelle chance

18 mars 2002 à 00h00
0
Les pays membres de l'UE ont approuvé samedi, lors du sommet de Barcelone présidé par José Maria AZNAR, le lancement du projet européen de navigation par satellite Galileo, concurrent du GPS (Global positioning system) américain .

«C'est un projet important pour l'avenir de l'Europe et son affirmation comme entité politique autonome et maîtresse de son devenir en toutes circonstances», signalait Jacques CHIRAC à l'issue du sommet.

Les ministres européens des transports doivent formaliser cet accord le 26 mars prochain. Si l'accord est validé, les 500 milllions d'euros d'argent public nécessaires au lancement du projet, évalué au total à 3,4 milliards d'euros, seront débloqués.

La phase de déploiement, qui devra être soutenue par des investissements privés, ne débutera pas avant 2005.

Pour mémoire : A la fin du mois de février dernier, l'Allemagne s'était ralliée au programme Galileo, et relançait ainsi un projet longtemps malmené...

A l'origine, Galileo était fortement soutenu par la France, l'Espagne et l'Italie, mais n'avait pas les faveurs de l'Allemagne, du Royaume-Uni et des Pays-Bas !

Une étude commandée à PriceWaterhouseCoopers (PWC) sur ce projet soulignait que le rapport coûts-bénéfices serait positif et que des profits devaient être dégagés à partir de 2011, mais elle insistait également sur les incertitudes pesant sur les investissements privés.

De plus, le Royaume-Uni et les Pays-Bas ne voyaient pas l'intérêt de construire un système concurrent à celui des Etats-Unis, sachant que la première puissance mondiale met son infrastructure à disposition. Les Etats-Unis eux mêmes ont fait pression pour que le projet européen avorte...

Une vision opposée à celle du Président français qui rappelait samedi :

"Nous devons naturellement coopérer avec les Etats-Unis, mais sur une base de réciprocité [...] Nous ne saurions en effet accepter une vassalisation de l'Europe en matière spatiale."
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

China Mobile devient le 2ème opérateur mobile derrière Vodafone !
Exalead présente son progiciel de recherche Exalead Corporate
Eudoxie, éditeur français de logiciels, se développe sur le marché des ASP
Wanadoo dévoile un nouveau bouquet de services payants
Samsung travaillera avec Symbian
<b>Joyeux Noël</b>
Pierre ANDREY, DG de Software AG :
Google s'attaque aux recherches dans l'actualité
China Mobile devient le 2ème opérateur mobile derrière Vodafone !
Eudoxie, éditeur français de logiciels, se développe sur le marché des ASP
Haut de page