Le bouquet satellite Infocast AtSky s’enrichit pour 2002

31 décembre 2001 à 00h00
0
La direction de l'opérateur d'AT-Sky, TV-Web européen, et du service multimédia haut débit par satellite Infocast, présente la stratégie du groupe pour 2002.

Depuis le 22 novembre dernier, des foyers en Europe, en France notamment, et dans les pays du Maghreb, reçoivent le bouquet satellite Infocast.

Né de la fusion entre la technologie développée par la société française AT-Sky, TV-Web européen de diffusion multimédia par satellite, et la volonté de plus de 100 acteurs du Net, Infocast diffuse le contenu de 200 chaînes (télé, radio, Internet, WebTV) dans différents domaines : actualité, sport, musique, cinéma, charme, etc.

Les chaînes locales, celles de personnalités dont Florent PAGNY et Thierry LHERMITTE, et les chaînes de supporters (Yankees OM) ont été les premières à faire part de leur intention de rejoindre le bouquet.

Les fonctionnalités DRM (Digital Right Management) à destination de ces mêmes fournisseurs de contenus, seront disponibles au cours du premier trimestre 2002 sur Infocast

Par ailleurs, en cette période de fêtes, Infocast propose de nouveaux contenus à ses utilisateurs : le jeu Empire of the Earth, des logiciels éducatifs (Abidou, Larousse) et des vidéos «inédites».

Jean-Yves LEROUX, Président et fondateur d'AtSky-Infocast, précise : «L'année 2002 va marquer l'arrivée massive d'Astra dans la communication centrée sur le multimédia par satellite. Or, en moins d'un an, InfoCast est devenu pour cet opérateur satellite, le fer de lance du multimédia en France.»

La percée d'Astra servira de tremplin à InfoCast auprès des 33 millions de foyers européens équipés d'une parabole. Elle servira également le développement de la convergence PC/TV, à savoir la diffusion à très haut débit des télévisions intéractives et Web TV qui peinent à trouver un modèle sur le Web.

«2002 nous permettra de renforcer la position d'InfoCast, en axant toujours notre bouquet satellite sur la qualité de diffusion, la diversité des programmes, et la fréquence des mises à jour des contenus proposés», conclut Jean-Yves LEROUX.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page