Le 2ème appel à candidatures UMTS aura bien lieu avant le 31.12

Par
Le 20 décembre 2001
 0

Christian Pierret, Secrétaire d’Etat à l’Industrie, s’est dit confiant quant à la réussite du second appel à candidatures UMTS en France.

Christian Pierret, Secrétaire d'Etat à l'Industrie, s'est dit confiant quant à la réussite du second appel à candidatures UMTS en France.

Le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christian PIERRET croit en la réussite du 2ème appel à candidatures pour l'attribution des deux licences de téléphonie mobile de troisième génération qui n'ont pas encore trouvé preneur en France.

Le secrétaire d'Etat a confirmé à la presse que la procédure serait lancée rapidement : "Ce sera avant le 31 décembre, je m'y suis engagé."

De son côté, l'Autorité de régulation des télécommunications (ART) a fixé au 16 mai prochain la date limite pour le dépôt des candidatures.

En référence à la motivation des opérateurs, Christian PIERRET a parlé d'évolutions "intéressantes et encourageantes" par rapport à la première procédure et à la situation dans d'autres pays européens qui ont vendu, grâce aux enchères, des licences UMTS à des prix très élevés.

"Notre offre est beaucoup plus intéressante, je pense que nous n'aurons pas de difficultés à trouver d'autres licenciés [...] Mais nous n'en savons rien", a souligné Christian PIERRET.

L'optimisme est donc mesuré. Le Secrétaire d'Etat à l'Industrie estime que la situation économique toujours fragile devrait "vraisemblablement" progresser au second semestre 2002.

A cette date, les terminaux UMTS devraient être techniquement au point, et les premiers services UMTS être lancés.

Lors du premier appel d'offres, l'ART avait attribué une licence UMTS à la filiale mobile du groupe France Télécom, Orange, et une autre à SFR (Cegetel groupe Vivendi Universal). Ces opérateurs étaient les seuls candidats, Bouygues Télécom avait alors renoncé à la licence...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top