La téléphonie fixe et Internet représentent 47,7% des recettes des opérateurs

Par
Le 19 décembre 2001
 0

L’Autorité de régulation des télécommunications (ART) vient de publier les chiffres du marché des services de télécommunications pour le second trimestre 2001.

L'Autorité de régulation des télécommunications (ART) vient de publier les chiffres du marché des services de télécommunications pour le second trimestre 2001.

Le Président de l'ART, Jean-Michel HUBERT était présent lors d'un "petit déjeuner des télécoms" organisé mardi par l'Association des ingénieurs télécoms de Paris (AIST - ENST).

A cette occasion, l'Autorité de régulation des télécommunications a annoncé la publication des chiffres du marché des services télécoms pour le 2ème trimestre 2001.

Sur cette période, les recettes globales des opérateurs se montent à 8,2 milliards d'euros, soit une croissance de 3,3% sur un trimestre, de 13% en un an.

La téléphonie fixe et Internet d'un côté, la téléphonie mobile de l'autre, sont les principales composantes de ce chiffre d'affaires (respectivement à hauteur de 47,7% et de 30,4%).

Ces deux composantes représentent plus de 47 milliards de minutes de communications, soit une augmentation de 28% en un an.

Le marché de l'interconnexion a atteint 1,7 milliards d'euros au 2ème trimestre, soit une hausse en volume de 19,4% et de 19% en valeur sur un an.

Les opérateurs concurrents de France Télécom ont 4,8 millions de clients abonnés à la sélection appel par appel (+1,8% en un trimestre) et 2,1 millions d'abonnés à la présélection.

Le volume de minutes Internet vendues par les opérateurs s'est élevé au second trimestre à 17,8 milliards pour un chiffre d'affaires de 292 millions d'euros, soit une hausse de 30% en un an.

Internet est donc le facteur qui influence le plus la croissance du volume de communications passées depuis les lignes fixes.

En matière de téléphonie mobile, 16 millions de cartes prépayées ont été vendues ce trimestre (contre 8,6 millions pour la téléphonie fixe), soit 65,1% de plus sur un an.

Le CA de la téléphonie mobile s'est élevé à 2,5 milliards d'euros au 2ème trimestre 2001, soit 25,6% de plus qu'au 2ème trimestre 2000.
Modifié le 18/09/2018 à 14h10

Les dernières actualités

scroll top