Micropole-Univers signe un contrat de 10 MF avec le Ministère de l’Emploi et de la Solidarité

Par
Le 11 décembre 2001
 0

Micropole-Univers décroche un contrat de 10 millions de francs pour la refonte de l'outil de suivi du parcours d'insertion des jeunes de 16 à 25 ans

Micropole-Univers décroche un contrat de 10 millions de francs pour la refonte de l'outil de suivi du parcours d'insertion des jeunes de 16 à 25 ans

Suite à un appel d'offre, le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité a confié au groupement Micropole-Univers / 98 Integris la refonte de l'outil de gestion et de suivi des jeunes sortis du système scolaire en difficulté d'insertion : l'application " Parcours ".

D'un montant total de 17 millions de francs, ce projet représente un budget de plus de 10 millions de francs pour Micropole-Univers, en charge de la conception, de la réalisation et de la maintenance tandis que le déploiement est confié à Bull / Intégris.

Réalisé au forfait sur 2 ans, cet Intranet / Extranet, conçu comme l'outil de travail quotidien des 5000 conseillers des missions locales dans leur relation avec le jeune, permet d'organiser la mémoire des actions entreprises en direction des bénéficiaires. Il est également un outil de communication et d'aide à la décision dans un environnement complexe et un partenariat très développé (jeunes, missions locales, collectivités locales, conseils régionaux, ANPE, Etat,...), explique le web intégrateur.

A ce titre, Parcours V.3 dialogue avec deux grands systèmes d'informations complémentaires à l'action des Missions Locales : Géode, futur outil de l'ANPE pour l'accès à l'offre d'emploi et les systèmes régionaux d'information sur la formation pour l'accès à l'offre de formation.

Le projet comporte la mise en place d'un infocentre national permettant d'assurer le suivi et la consolidation de l'activité du réseau. Il se complète par la création d'entrepôts de données régionaux facilitant le pilotage des actions mises en place par les différents partenaires (Conseils Régionaux, collectivités locales, ...).

Ainsi, l'outil devra donc répondre à une double problématique technique, explique Micropole-Univers. Il doit être souple, adaptable et performant quelque soit l'environnement, mais aussi très sécurisé, puisque l'application gère des données sensibles et confidentielles, tant en intranet qu'en extranet.

Pour le Ministère, le choix de Micropole-Univers pour ce projet s'est fait " sur la valeur technique de son offre et sur ses compétences dans les technologies utilisées". Alain de Lorgeril, chef de projet du Ministère, ajoute que " les premiers travaux entrepris confortent le choix initial et que l'équipe mise en place fait preuve d'une grande capacité d'écoute et de réactivité vis à vis des besoins exprimés ".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top