Les biotechnologies, une nouvelle jeunesse pour l’informatique ?

Par
Le 10 décembre 2001
 0

La convergence entre biotechnologie et informatique pourrait entraîner de nouvelles fusions entre entreprises qui s'ignoraient jusqu'ici.

La convergence entre biotechnologie et informatique pourrait entraîner de nouvelles fusions entre entreprises qui s'ignoraient jusqu'ici.

La société de l'information sera-t-elle à l'avenir un composite entre informatique, pharmaceutique, et biens de consommation, comme le pense Dirk HEYMAN, chef du département des sciences de la vie chez 51 ?

Selon Steve McGARRY, analyste chez Goldman Sachs à Londres, une nouvelle vague de rapprochements entre "bio" et "info" a été lancée, depuis l'achèvement l'an dernier de la carte du génome humain, avec à la clé de nouveaux modèles économiques.

Les fabricants américains d'équipement informatique et de solutions e-business tels que 17, Sun, Compaq et le constructeur de téléphones portables 140 ont déjà conclu plusieurs accords dans le domaine de la biotechnologie avec des instituts de recherche.

Un des exemples les plus récents concerne l'accord passé le mois dernier entre l'allemand Lion Bioscience et IBM.

Au total, d'après le cabinet Goldman Sachs, plus de 140 alliances de ce type auraient été nouées dans des domaines variés (puces ADN, logiciels d'intégration des bases de données, modélisation de l'effet des médicaments, etc.)

Un des domaines les plus actifs à l'heure actuelle est celui de la protéomique (étude des interactions gènes/protéines/maladies). Cette discipline requiert une puissance de traitement mesurée en teraflops, soit en milliers de milliards d'opérations par seconde...

Plusieurs alliances ont été signées dans ce domaine précis, notamment entre l'américain Genetics et le géant japonais de l'électronique Hitachi. Le tandem Oracle, "le" spécialiste des bases de données, et IBM s'est rapproché du canadien MDS ; Quant aux britanniques Oxford GlycoSciences, firme pharmaceutique, et l'équipementier Marconi, ils ont formé une coentreprise.

D'après IBM, les sciences de la vie devraient représenter pour le secteur informatique un marché de 30 milliards de dollars par an d'ici 2004...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top