Michel Sapin distingue 10 sites Internet publics

Par
Le 06 décembre 2001
 0

Le ministre de la Fonction publique, Michel Sapin, a distingué mercredi dix sites Internet publics "exemplaires".

Le ministre de la Fonction publique, Michel Sapin, a distingué mercredi dix sites Internet publics "exemplaires".

Auto-congratulations : Le ministre de la Fonction publique, Michel SAPIN, a distingué mercredi dix sites Internet publics.

A cette occasion, le ministre a présenté les conclusions de la deuxième livraison d'une étude annuelle menée sur le développement de ces sites web en France.

Cette enquête, menée par des «experts indépendants» sur 162 sites publics de l'Etat (4 500 sites publics sont recensés en France actuellement), "marque un accroissement rapide de la qualité et une extension des services rendus par les services publics", a estimé Michel SAPIN.

Ont été distingués, sans classement, des sites Internet qualifiés «d'exemplaires» : Le site du CROUS - Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires de Lille, de la Direction départementale du travail du Gers, de l'Académie de la Réunion, de l'Agence de l'eau Artois-Picardie, de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie.

Mais encore : le site de la préfecture de la région Auvergne, le service d'information du gouvernement, celui du ministère de l'Education nationale, le portail du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie et enfin le site de La Documentation Française.

"Bien entendu, il reste beaucoup à faire, la situation est très hétérogène suivant la compétence des équipes locales mais, au total, je crois que la première étape de l'administration électronique, menée par le gouvernement depuis 1997 est aujourd'hui une réalité et une réussite", a estimé M.SAPIN.

Selon le ministre, les difficultés rencontrées en 2000, traduisaient une approche "artisanale" de la gestion des sites web et une vision très "institutionnelle" de la présence en ligne.

Les difficultés rencontrées cette année concernent le passage à une nouvelle étape de l'Internet public : demande de soutien de la part des gestionnaires de sites, nécessité d'utiliser des technologies dynamiques, passage de sites de communication à des sites "métiers" de l'administration.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top