Keljob.com s’allie à MSN.fr

Par pulmo
le 27 novembre 2001 à 00h00
0

Keljob.com et MSN.fr signent un partenariat portant sur l'intégration du méta-moteur de recherche d'offres d'emploi sur le portail grand public de Microsoft

Keljob.com et MSN.fr signent un partenariat portant sur l'intégration du méta-moteur de recherche d'offres d'emploi sur le portail grand public de Microsoft

L'alliance avec des grands portails web et fournisseurs d'accès à l'Internet semble être la solution de survie pour les sites de recrutement en ligne, après les déboires de StepStone qui se retire de la France et ferme tous ses sites non rentables dans le monde.

Il y a deux semaines, Monster.com, société qui appartient à l'agence de publicité et de marketing TMP Worldwide annonçait son partenariat avec AOL Europe, élargissant ainsi son accord américain avec la maison mère du FAI, pour toucher davantage les Britanniques, les Français et les Allemands à la recherche d'un emploi.

Aujourd'hui, c'est le site Keljob.com et MSN.fr qui signent à leur tour un accord de partenariat portant sur l'intégration du méta-moteur de recherche d'offres d'emploi Keljob sur le site MSN, le portail grand public de Microsoft.

Ainsi, tous les utilisateurs du réseau MSN France, qui revendique 4.768.000 visiteurs uniques en Octobre 2001, ont un accès direct aux milliers d'offres d'emploi et de stages référencées par Keljob. Ils bénéficient de plus d'un service d'alerte leur permettant de recevoir gratuitement par e-mail les nouvelles offres correspondant à leurs critères de recherche.

Lancé en Juillet 2000, le site Keljob.com, grâce à sa technologie de méta-moteur de recherche, facilite la recherche d'emploi en récupérant la plupart des offres sur la toile et en affichant, en trois clics seulement, les résultats selon les critères de chaque internaute.

Cet accord fait suite à des partenariats avec le groupe Tiscali et avec les portails de fournisseurs d'accès Noos, Infonie et Net-up.

Le recrutement en ligne touché par la crise est clairement en restructuration, reste à savoir qui seront les survivants au bout du compte après alliances, concentration, fusion, fermetures...
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

L'avenir du stockage : des datacenters plus verts, ultra-rapides et économes en énergie
Les USA soutiendront les directives internationales sur l'éthique de l'IA
Microsoft Surface : un nouveau firmware en vue de la mise à jour Windows 10 de mai
Sony annonce PlayStation Productions, une division pour adapter ses jeux vidéo en films
Huawei sous-estimé par les États-Unis ? C'est ce que pense son fondateur
Après les trottinettes électriques, Usain Bolt dévoile la citadine électrique Bolt Nano
Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
scroll top