Gemplus va licencier après une année difficile

Par
Le 21 novembre 2001
 0

Dans un contexte financier difficile, le leader mondial de la carte à puce a reconnu mercredi qu'il procèderait à des centaines de réduction d'effectifs en 2002

Dans un contexte financier difficile, le leader mondial de la carte à puce a reconnu mercredi qu'il procèderait à des centaines de réduction d'effectifs en 2002

Après plusieurs jours de rumeurs concernant un plan social, le leader mondial de la carte à puce Gemplus, a enfin reconnu mercredi qu'il procèderait à des "centaines" de réductions d'effectifs en 2002 à travers le monde.

Cependant, même si chez Gemplus, on se refuse à donner un ordre d'idée du nombre d'emplois qui seront effectivement supprimés, le syndicat Force Ouvrière affirmait récemment que le groupe était sur le point de se séparer de 450 de ses salariés dans l'Hexagone et de 1500 autres environ dans le monde sur un total de 7000 salariés.

Rappelons que Gemplus a enregistré une perte d'exploitation de 98,6 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'exercice 2001 contre un bénéfice de 80 millions d'euros un an plus tôt, en raison d'un recul des ventes au secteur de la téléphonie mobile. Par ailleurs, le groupe s'est refusé, lors de l'annonce de ses résultats, à donner des prévisions sur l'exercice après avoir annoncé quatre « profit-warning » depuis le début de l'année.

Selon les experts, les perspectives de Gemplus dépendent d'un rebond du marché de la téléphonie mobile, les ventes de cartes SIM représentant près de la moitié de son chiffre d'affaires. Mais la visibilité est réduite. Car comme le confirme le PDG de la société : « Je ne pense pas que nous verrons à Noël un boom des ventes de téléphones mobiles comme ce fut le cas l'an dernier .»
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top