Valtech retrouve le chemin de la profitabilté

Par pulmo
le 15 novembre 2001
 0

L'agence Web a renoué avec la profitabilité au troisième trimestre, grâce à son plan de restructuration engagé en juin et poursuit son rallye haussier boursier

L'agence Web a renoué avec la profitabilité au troisième trimestre, grâce à son plan de restructuration engagé en juin et poursuit son rallye haussier boursier

L'agence Web Valtech déficitaire et qui a vu son cours de bourse s'effondrer ces derniers mois, vient de publier pour son troisième trimestre, des chiffres qui ont redonné sourire aux investisseurs : un excédent brut d'exploitation de 2,2 millions d'euros, en hausse de 7,7% par rapport à 2000, pour un résultat d'exploitation de 1,3 million d'euros.

Pour la société, il s'agit de la preuve que les efforts de restructuration engagés dès le mois de juin 2001 pour faire face à la dégradation de la conjoncture économique se sont révélés rapidement efficaces.

Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 89,8 millions d'euros, soit une croissance de 60% par rapport à l'exercice 2000, à périmètre comparable la croissance atteint 21%.

Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre s'élève à 28,4 millions d'euros ce qui est légèrement supérieur aux dernières prévisions communiquées. La croissance s'établit à 13% par rapport à l'exercice 2000, à périmètre comparable le chiffre d'affaires est stable.

Jean-Yves Hardy, PDH de Valtech, affirme que « La forte réduction des coûts réalisée au cours des trois derniers mois a pu être menée en parallèle d'un effort de relance de notre développement commercial. Nous devrions en tirer les premiers bénéfices au 4ème trimestre avec une croissance organique séquentielle supérieure à 10%. Enfin, notre position de trésorerie (8 millions d'euros) est revenue à un niveau satisfaisant. »

Valtech prévoit un chiffre d'affaires compris entre 31,5 et 32 millions d'euros au 4ème trimestre, avec un excédent brut d'exploitation (EBITDA) compris entre 2,8 et 3,1 millions d'Euros et un résultat d'exploitation (EBITA) compris entre 1,8 et 2,1 millions d'Euros.

Pour 2002, le groupe table sur une croissance organique de 15 à 25% et une marge d'exploitation de 7 à 9%.

En l'espace de 3 séances, le titre s'est apprécié de près de 70% à la bourse de Paris !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
scroll top