SAP préfère Java au .Net de Microsoft

Par Ariane Beky
le 07 novembre 2001 à 00h00
0

SAP, éditeur de solutions e-business et CRM, veut concurrencer Microsoft, IBM et Oracle sur le marché des services web.

, éditeur de solutions e-business et CRM, veut concurrencer Microsoft, et Oracle sur le marché des services web.

L'éditeur allemand SAP AG, premier groupe européen de logiciels, spécialiste de la relation client et des solutions e-business, entre sur le marché des services web.

Sur ce terrain, SAP va devoir affronter la concurrence de poids lourds tels que IBM, Microsoft, Oracle ou encore BEA Systems.

L'éditeur allemand a précisé qu'il allait sortir une nouvelle version de son application serveur, Mysap.com, qui permettra à ses clients de mettre au point leurs services sur Internet.

Pour se faire, comme l'avait annoncé le Financial Times dans son édition du 29 octobre dernier, SAP a retenu l'architecture J2EE basée sur le langage de programmation Java de et non la plate-forme .Net de Microsoft.

Cette annonce est considérée par le marché comme un coup directement porté à la stratégie du numéro un mondial du logiciel, qui développe ces mêmes services web en utilisant un langage propriétaire.

Il s'agit en effet d'un revirement sans précédent de la part d'un des partenaires de longue date de Microsoft. SAP a expliqué que la demande de sa clientèle justifie son choix.

Cité par Reuters, Peter GRAF Vice-président marketing de SAPMarkets remarquait : ''Nos clients nous ont dit que c'est ce qu'ils voulaient. Alors, nous leur donnons.''

Les utilisateurs de MySAP.com ne pourront donc pas développer des applications .NET, mais l'éditeur allemand a souligné qu'il proposera un accès vers d'autres applications et technologies, ''comme celle de Microsoft''.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top