Les jours d’Internet dans sa version actuelle, via le protocole IPv4, sont comptés !

Par
Le 06 novembre 2001
 0

Aujourd'hui il est de plus en plus difficile via les protocoles Internet existants d'avoir de nouvelles adresses IP. Heureusement, l'IPv6 remédie à ce problème.

Aujourd'hui il est de plus en plus difficile via les protocoles Internet existants d'avoir de nouvelles adresses IP. Heureusement, l'IPv6 remédie à ce problème.

Internet se base aujourd'hui sur la version actuelle du protocole IP (IPv4) pour fonctionner. Le rôle de ce protocole est d'assurer un service de délivrance de datagrammes IP (concrètement cela représente les paquets de données).

Le service est cependant « non fiable » car il n'existe aucune garantie pour que les datagrammes IP arrivent à destination. Certains peuvent être perdus, dupliqués, retardés, altérés ou remis dans le désordre.

Toutefois, un des défauts majeurs de l'IPv4 concerne le fait qu'il n'y a pas assez d'adresses IP et qu'elles deviennent de plus en plus chères ! Toute machine connectée à Internet possède une adresse IP et avec l'arrivée des nouveaux terminaux personnels, des WebTV, ou de tout autre objet qui utilisera le réseau Internet, il n'y aura pas assez d'adresses pour tous !

En effet, via l'IPv4, il n'est possible d'obtenir « que » 4,29 milliards d'adresses IP chiffre assez limité qui ne permet pas d'attribuer une adresse IP à chaque individu d'autant plus que les adresses IP sont comme les voitures, les foyers en possèdent plusieurs en même temps. Une fois connecté à Internet, cela utilise une adresse IP, une fois connecté via un téléphone mobile, cela en utilise une autre, et dans un avenir proche, une fois votre montre connectée au Net pour synchroniser un agenda électronique par exemple, cela en utilisera une autre.
Les adresses IP en IPv4 sont du type : « 212.43.27.45 »

Avec l'émergence de ces nouvelles technologies, le réseau Internet tel que nous le connaissons sera donc vite saturé et il faudra passer par une « file d'attente » pour pouvoir se connecter à Internet ! D'autant plus que de nombreux projets de périphériques utilisent le réseau IP sans même que les utilisateurs s'en aperçoivent. En effet, avec l'arrivée du haut débit mobile (GPRS, UMTS), il sera possible de transférer sur Internet ses images ou films via un appareil photo ou une caméra numérique et ceci automatiquement, sans avoir besoin d'établir une connexion comme il est obligatoire de le faire actuellement.

L'IPv6 permet de combler cette lacune en utilisant des adresses plus longues. Les adresses IPv6 peuvent permettre d'attribuer 3,4 centaines de milliards de milliards de milliards de milliards (3,4. 10E38) d'adresses IP !
Les adresses IP en IPv6 sont du type : 3ffe:1200:3028:ff01::75

Il faut cependant noter que l'IPv6 n'est pas compatible avec l'IPv4 mais il est compatible avec tous les autres protocoles Internet (TCP, UDP, ICMP, ...). Il sera donc facile de traduire les applications les plus connues actuellement pour permettre de supporter ce protocole.

Enfin, l'IPv6 apporte une plus grande sécurité des données. L'authentification et la confidentialité constituent les fonctions de sécurité majeures du protocole IPv6.

Aujourd'hui, il est déjà possible de configurer son ordinateur pour supporter le protocole IPv6. Le matériel réseau existant d'un ordinateur de base fonctionne indifféremment via l'IPv4 ou v6. Sous Linux, l'implémentation est très facile et sous Windows, il suffit d'installer un patch. Des logiciels qui se serviront de ce protocole existent également depuis de nombreuses années. Des sites web s'affichent même différemment suivant qu'il détecte l'IPv4 ou l'IPv6.

Il ne reste plus qu'à attendre que progressivement, les industriels et les founisseurs d'accès à Internet mettent à jour leur matériel pour implémenter l'IPv6, d'autant plus que les deux protocoles peuvent cohabiter, certes, le moins longtemps possible, mais cela est techniquement possible...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top