Un internaute chinois est jugé pour subversion

Par Ariane Beky
le 06 novembre 2001 à 00h00
0

Une fois de plus, un dissident chinois va être jugé pour avoir transmis par e-mail des articles critiquant l'attitude des autorités lors des évènements de 1989.

Une fois de plus, un dissident chinois va être jugé pour avoir transmis par e-mail des articles critiquant l'attitude des autorités lors des évènements de 1989.

Les autorités chinoises qui estiment que le pays comptera 200 millions d'internautes d'ici à 2005, n'en finissent pas de contrôler le Réseau, comme elles le font avec la presse, la radio et la télévision depuis des années.

A nouveau un dissident chinois, accusé d'avoir envoyé par courrier électronique des articles critiquant l'attitude des autorités lors du mouvement démocratique de 1989, va être jugé pour subversion.

Cette information a été diffusée mardi par le Centre d'information pour les droits de l'Homme et la démocratie en chine, centre basé à Hong Kong.

Selon cette organisation, Wang Jinbo âgé de 29 ans doit être jugé le 14 novembre prochain par le tribunal de Junan dans la province orientale du Shandong.

L'homme a été arrêté en mai dernier pour avoir notamment exigé la révision du verdict officiel porté sur le mouvement de 1989 et réclamé la libération de prisonniers politiques.

Le père de l'accusé a pour sa part demandé à ce que son fils ait droit à un procès public.

Le procès de Wang Jinbo serait à ce jour le dernier en date d'une série qui vise à limiter la diffusion sur le Net d'opinions contraires au discours officiel des autorités chinoises.

En septembre, un tribunal de la province centrale du Hunan avait condamné Zhu Ruixiang à trois ans de prison pour avoir transmis à des amis des informations critiquant la politique du gouvernement chinois.

Un mois plus tôt avait lieu le procès du "cyber-dissident" Huang Qi, accusé d'avoir diffusé des informations politiques sensibles sur son site Internet.

Le procès s'était achevé dans le secret devant un tribunal du sud-ouest de la Chine, aucun verdict n'avait été immédiatement annoncé...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top