Les traitements anti-bacille de l’Anthrax font un tabac sur Internet

01 juin 2018 à 15h36
0
Les ventes en ligne d'antibiotiques augmentent après la mort de trois personnes contaminées par l'agent infectieux de la maladie du charbon. L'Amérique veille.

Alors que deux postiers de Washington ont été terrassés par la maladie du charbon, les agences fédérales américaines continuent de scruter les publicités en ligne sur les traitements anti-bacille en tout genre (antibiotiques, poudre de perlinpin, etc.)

La menace bioterroriste a dopé les ventes de traitements contre le bacille de l'Anthrax Outre-Atlantique. Le gouvernement américain veut donc s'assurer qu'aucune société ne tire un profit "illégal" de la situation.

Le Cipro, principal antibiotique utilisé dans le traitement de la maladie du charbon, est proposé sans ordonnance sur quelques sites web, et certains portails affirment disposer des compétences nécessaires pour établir de telles prescriptions...

Il faut noter que le système de santé aux Etats-Unis est très différent du système français, notamment en ce qui concerne la diffusion et la promotion auprès du public des médicaments ("drugs" en anglais). De plus, l'auto-médication est une réalité américaine qui ne va pas cesser.

La National Association of Boards of Pharmacy (NABP) a fait savoir que les sites web qui proposent cet antibiotique, Cipro, sont passés au crible et que les cas suspects sont rapportés à la Food and Drug Administration (FDA).

"La plupart des publicités que nous avons vu nous semblent illégales. Le traitement est proposé sans prescription valide [...] Leur objectif est de capitaliser sur les peurs liées à l'Anthrax et aux menaces bioterroristes", affirme Carmen CATIZONE Directrice de la FDA.

La Federal Trade Commission, autorité de contrôle de la concurrence collabore également avec la Food and Drug Administration sur cette question.

A ce jour aux Etats-Unis trois personnes sont officiellement décédées après avoir été contaminées par le bacille de l'Anthrax. Le bioterrorisme n'est plus une menace, mais une réalité.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Certplus va certifier les documents en PDF d’Adobe
NETg ajoute le MBA de Cardean University à son offre e-learning
Sun Microsystems présente sa nouvelle plate-forme e-learning 'globale'
Un patch pour Outlook Express 5.5/6.0
Bruxelles va lancer un programme e-learning pour
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Nokia maintient le cap
Haut de page