Le marché français des services Internet en crise ?

Par pulmo
le 19 octobre 2001
 0

Selon IDC, le marché professionnel français des services Internet affiche une hausse de 26%, une croissance très inférieure à toutes les prévisions annoncées.

Selon IDC, le marché professionnel français des services Internet affiche une hausse de 26%, une croissance très inférieure à toutes les prévisions annoncées.

Selon des chiffres publiés par IDC, le marché professionnel français des services Internet (accès Internet, hébergement web et services à valeur ajoutée) est passé de 5,4 milliards de francs en 2000 à 6,8 milliards de francs en 2001, soit une progression de 26 % seulement, contre une progression en 2000 de 59 %. En 2002, Il devrait atteindre les 8,4 milliards de francs. Ainsi, cette croissance 2001 est très inférieure à toutes les prévisions annoncées jusqu'alors.

Parallèlement au ralentissement de la croissance sur le marché des services Internet, IDC estime que l'essentiel du chiffre d'affaires généré par les acteurs repose sur des prestations à faible valeur ajoutée, comme l'accès Internet ou l'hébergement mutualisé de sites web, services représentant 86 % des revenus en 2001.

Selon différentes enquêtes menées par IDC auprès des entreprises, ces dernières, notamment les grands comptes, ont gelé une partie des projets d'eBusiness qu'elles comptaient mettre en œuvre en 2001.

Les incertitudes économiques quant à la croissance de l'économie française et mondiale, renforcées par les récents bouleversements politiques et diplomatiques survenus sur la scène internationale sont à l'origine de cette situation attentiste.

Par ailleurs, les investissements autour des projets Internet ont souffert en 2001 du ralentissement de l'activité autour des entreprises du type start-up, créées pour la plupart en 1999 et en 2000, dont le modèle économique repose exclusivement sur le réseau Internet, et qui ont rencontré des difficultés pour lever de nouveaux fonds lors d'un 2ème ou 3ème tour de table auprès de capital-risqueurs.

Si 68 % de l'ensemble des entreprises disposant d'un site web avaient recours à des services d'externalisation en 2000, le taux d'externalisation globale s'élève à 66 % en 2001, les entreprises,
notamment les grands comptes, nouvellement équipées en technologie Internet, ne faisant plus systématiquement appel à un prestataire externe.

Parallèlement, les 3/4 des sites web hébergés chez un prestataire externe concernent des sites simples à faible valeur ajoutée émanant d'entreprises de type TPE.

Dernièrement, le marché français et mondial des services Internet serait entré dans une phase de structuration et de consolidation. Face au nouvel environnement économique, les entreprises du secteur des services Internet cherchent à atteindre une taille critique leur permettant d'amortir les lourds investissements effectués précédemment et à repositionner leurs offres afin de proposer des services à plus forte valeur ajoutée générateurs de marges (sécurité, administration des applications, stockage, reporting ...).

Selon IDC, cette phase de concentration du marché devrait se poursuivre en 2002 et réorganiser le marché autour de deux grands groupes d'acteurs : les sociétés de services et les opérateurs de télécommunications.

La généralisation des accès hauts débits auprès de l'ensemble des entreprises au cours des prochaines années devrait dynamiser le marché de la location d'applications en ligne. Alors que 25 % des entreprises employant plus de 10 salariés accèdent à Internet en haut débit, elles devraient être près de 90 % en 2006, selon les estimations d'IDC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
scroll top