Wanadoo : hausse de 8% de son CA avec plus de 5 millions d'abonnés actifs dans le monde

Par ahabian
le 18 octobre 2001 à 00h00
0

Cette hausse plutôt faible, malgrè des abonnés toujours plus nombreux, est dûe entre autre à la faiblesse du marché publicitaire en ligne

Cette hausse plutôt faible, malgrè des abonnés toujours plus nombreux, est dûe entre autre à la faiblesse du marché publicitaire en ligne

Wanadoo a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 407 millions d'euros au troisième trimestre de l'exercice 2001 (période du 1er juillet 2001 au 30 septembre 2001). Par rapport au second semestre, cela représente une hausse de 8 % alors qu'elle avait atteint 19,4 % entre le premier et second trimestre 2001.

Le titre de Wanadoo a perdu près 4% aujourd'hui en bourse à la suite de la publication de ses chiffres.

Ceci est dû en partie au ralentissement du marché publicitaire, aux nombres de clients peu elevés de Alapage.com et du service professionnel d'hébergement de sites web proposé par Wanadoo.

Ce CA, certe modeste comporte néanmoins des points positifs. Nous notons par exemple l'augmentation du nombre d'abonnés actifs de Wanadoo. Celui-ci a augmenté de 328 000 abonnés actifs au cours du troisième trimestre 2001. Toutes les zones géographiques ont contribué à cette progression avec une hausse de 243 000 abonnés en France, 45 000 au Royaume-Uni et 40 000 dans les autres pays (Espagne, Pays-Bas, Belgique et Maroc). Le nombre total d'abonnés Wanadoo atteint 5,352 millions d'abonnés actifs à fin septembre 2001.

En ce qui concerne le marché français, Nicolas DUFOURQ, PDG de Wanadoo, souhaite d'ici à la fin de l'année plus de 3 millions d'abonnés actifs en France, dont 300 000 clients ADSL.

A cela il faut rajouter la bonne reprise des offres illimitées bas débit payantes de Freeserve au Royaume-Uni. En effet, le nombre d'abonnés payants de Freeserve a augmenté de 64 000 au cours du troisième trimestre pour atteindre 596 000 abonnés à fin septembre 2001).

Ensuite, ceci s'explique également par l'accélération de la progression du nombre d'abonnés en haut débit, et plus particulièrement de l'ADSL en France. Wanadoo a gagné en Europe 93 000 abonnés haut débit supplémentaires au cours du troisième trimestre 2001, soit 28% des nouveaux abonnés remportés par Wanadoo sur la période. Le parc haut débit de Wanadoo atteint 363 000 abonnés à fin septembre 2001. Ce parc comprend notamment 248 000 abonnés ADSL, dont 227 000 en France.

Enfin, à cela il faut rajouter le succès des sites web (Wanadoo, pagesjaunes) et des services en ligne de Wanadoo sachant que la croissance de l'audience de Wanadoo s'est poursuivie au troisième trimestre 2001 pour atteindre 1,1 milliard de pages vues au mois de septembre 2001. Seul problème, l'effondrement du marché publicitaire qui n'a pas permi de rentabiliser les investissements faits sur ces sites.

Reste à savoir si cette tendance va durer pour Wanadoo avec l'apparition de grands groupes concurrents comme Tiscali...
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Microsoft vaut maintenant 1 billion de dollars
⚡ Fnac : Notre sélection de produits Marvel à l'occasion de la sortie d'Avengers : Endgame
Google évite son redressement fiscal de plus d'un milliard d'euros
Comparatif 2019 : notre sélection des meilleures souris gamer
Galaxy Fold : Samsung force iFixit à dépublier son article de démontage
Nintendo : la Switch
Samsung : 116 milliards de dollars pour prendre le pas sur Intel
Mario Kart Tour : le jeu en bêta sur smartphone dans quelques semaines
Plus de sang, plus de cadavre : la Chine étrangle un peu plus le jeu vidéo
Ordinateurs portables : Apple remporte une nouvelle fois la palme du meilleur service client
LG suspend la production de smartphones haut de gamme en Corée
🎯 French Days 2019 : les bons plans immanquables du vendredi
Anthem : en difficulté, BioWare met sa feuille de route en pause pour réparer son jeu
Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée
Meizu lance le 16s : un smartphone ultra premium à prix cassé
scroll top