Télécoms : Concert ferme ses portes

17 octobre 2001 à 00h00
0
Concert, la co-entreprise télécom des opérateurs britannique et américain BT et AT&T, met la clé sous la porte. 2 300 personnes seront licenciées.

L'opérateur britannique British Telecom et l'américain AT&T annoncent le démantèlement de leur coentreprise Concert après deux années d'existence.

La société proposait des services de télécommunications aux multinationales dans un contexte général de baisse des prix des télécoms. De plus, celle-ci s'est rapidement trouvée en concurrence avec ses deux sociétés mères.

Les charges de 7 milliards de dollars seront assumées en majorité par le groupe américain (5,3 milliards de dollars), alors que la renonciation à Concert coûtera 1,7 milliard de dollars à BT.

Cette opération constitue la dernière étape d'un projet ambitieux de restructuration pour l'opérateur britannique.

BT et AT&T reprendront chacun la majeure partie des éléments qu'ils avaient apportés à la constitution de la coentreprise. Toutefois, sur un total de 6 300 salariés, 2 300 ne pourront pas retrouver un emploi chez les opérateurs, soit environ un millier de personnes au Royaume-Uni et la majorité des licenciés aux Etats-Unis.

Enfin, AT&T deviendra seul propriétaire de la coentreprise par l'intermédiaire de laquelle il détenait, avec BT, une participation dans AT&T Canada.

Peter BONFIELD, Directeur général de BT, remarque : ''Personne ne pouvait prédire que le marché des télécommunications muterait peu après le début des activités de Concert début 2000.''

Il conclut :''D'énormes investissements consentis par de nouveaux opérateurs ont créé un excès massif des capacités du secteur, entraînant une chute des prix.''
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IBM et Intel victimes de la crise des semi-conducteurs
France Télécom et Esker associent document électronique et relation client
Business Objects ‘’Infoview mobile’’ va supporter Pocket PC 2002
NextPage lève 13 millions de dollars
ValiCert lance la solution de paiement sécurisée e-Pay Secure
IBM et Intel victimes de la crise des semi-conducteurs
France Télécom et Esker associent document électronique et relation client
Business Objects ‘’Infoview mobile’’ va supporter Pocket PC 2002
NextPage lève 13 millions de dollars
ValiCert lance la solution de paiement sécurisée e-Pay Secure
Haut de page