Alcatel supprime plus de 3.000 emplois supplémentaires

Par
Le 03 octobre 2001
 0

Alcatel va réduire les effectifs de son activité « réseaux sous-marins » et « fibre optique » pour s’adapter aux conditions du marché

Alcatel va réduire les effectifs de son activité « réseaux sous-marins » et « fibre optique » pour s'adapter aux conditions du marché

Alcatel a annoncé ce mercredi sa décision de supprimer près d'un tiers de ses effectifs dans le domaine des fibres optiques, pour adapter son activité au retournement du marché après une phase de croissance que l'entreprise qualifie d' « exceptionnelle ».

En France, des dispositions vont être prises pour les sites de Calais, Conflans Sainte Honorine, Douvrin, Nanterre, Nozay et Ormes : 172 salariés de l'activité réseaux sous-marins d'Alcatel sont concernés par un ensemble de mesures, notamment des congés de fin de carrière et des mutations vers des sites voisins. En outre, les contrats temporaires de 873 personnes ne seront pas renouvelés dans les réseaux sous-marins et la fibre optique.

En Grande-Bretagne, les mesures concernent le site de Greenwich (réseaux sous-marins) et aux Etats-Unis celui de Claremont (fibre optique). Alcatel annonce par ailleurs sont intention de mettre en veille, d'ici la mi-2002, l'usine de câbles sous-marins de Port Botany en Australie.

Ces dispositions, ajoutées à la fermeture de l'usine de câbles sous-marins de Portland (Etats-Unis) annoncée au mois de mai, représentent une suppression de 2.151 postes dans l'activité réseaux sous-marins, soit 48 % de l'effectif mondial employé.

Elles correspondent également à une suppression de 887 postes dans l'activité fibre optique, soit 17% de l'effectif mondial employé.

Ainsi, au total, 3.038 postes vont être supprimés sur un effectif mondial de 9.320 personnes employées au sein de ces activités, l'essentiel de ces mesures devant être réalisé d'ici le milieu de l'année 2002.

Ces suppressions d'emplois viennent s'ajouter aux 20.000 déjà annoncées pour cette année sur un effectif total de 110.000 salariés dans le monde.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top