La Commission européenne publie le tableau de bord de l'innovation

Par Ariane Beky
le 03 octobre 2001 à 00h00
0

Le tableau de bord de l'innovation 2001 évalue la capacité des pays membres de l’UE à s'intégrer dans l'économie de la connaissance.

Le tableau de bord de l'innovation 2001 évalue la capacité des pays membres de l'UE à s'intégrer dans l'économie de la connaissance.

Le "tableau de bord européen de l'innovation 2001" a été publié mardi par la Commission européenne.

En 2000, le Conseil européen de Lisbonne avait souhaité la mise en place d'un tel document annuel pour faire de l'UE "une économie fondée sur la connaissance et l'innovation offrant une base solide pour une croissance forte et durable, le plein emploi et la cohésion sociale".

Ce tableau de bord évalue les forces et faiblesses des États membres de l'Union européenne en matière d'innovation. Dix-sept indicateurs statistiques ont été utilisés parmi lesquels : la disponibilité et l'utilisation des compétences, la création de nouvelles idées, l'innovation imputable aux entreprises, etc.

Par ailleurs, un certain nombre d'indicateurs comprenant l'investissement de capital-risque, l'offre de nouveaux produits, et la valeur ajoutée dans les secteurs de haute technologie, ont été analysés.

Premier constat : Bien que les résultats de l'Union en matière d'innovation s'améliorent dans l'ensemble, les pays membres de l'UE restent en retard par rapport aux États-Unis et au Japon.

La Finlande et le Danemark poursuivent leur progression. La Grèce et l'Espagne rattrapent leur retard par rapport à la moyenne de l'UE, et les trois principales économies de l'Union, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni, améliorent leurs résultats mais à un rythme inférieur à la moyenne de l'UE.

Au cours de ces cinq dernières années, les indicateurs reflètent une amélioration d'environ 30%, sauf pour trois d'entre eux sur lesquels l'UE est en recul : les dépenses publiques de R&D, les dépenses de R&D des entreprises et la valeur ajoutée manufacturière dans la haute technologie.

Erkki LIIKANEN, Commissaire européen chargé des entreprises, conclut : "Le tableau de bord offre aux décideurs politiques et multiplicateurs d'opinion un outil permettant de mettre en place une planification plus efficace en vue de l'instauration d'une culture de l'innovation".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
WWDC 2019 : Apple donnera sa keynote le lundi 3 juin
La page de résultats de recherche Google va faire peau neuve !
Samsung : le nouveau module photo au zoom 5x entre en production
Le RGPD a 1 an, l'heure de dresser un premier bilan
scroll top