Licence UMTS : SFR a finalement versé le premier paiement

02 octobre 2001 à 00h00
0
Malgré ses réticences publiées dimanche dans un communiqué, l'opérateur SFR a finalement accepté de verser à l'Etat le premier paiement de sa licence 3G.

Le ministère de l'Economie et des Finances a signalé mardi que SFR s'est acquitté auprès de l'Etat du premier versement du prix de sa licence UMTS, soit 619 millions d'euros.

Orange (France Télécom), qui a obtenu la deuxième licence UMTS française attribuée en mai dernier sur les quatre prévues initialement, a effectué dès lundi matin ce paiement.

Une porte-parole du ministère a précisé que "SFR a payé sans condition", et a également signalé que des discussions se sont engagées entre opérateurs et pouvoirs publics sur le prix global des licences.

Cependant, le gouvernement souligne n'avoir pris "aucun engagement".

Dimanche, la filiale de Cegetel (groupe Vivendi Universal), avait annoncé avoir bloqué le versement de la première tranche de sa licence UMTS sur un compte à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), pour faire pression sur le gouvernement...

D'après Reuters, le gouvernement étudiait alors "les implications juridiques" d'un tel acte, et rappelait que SFR avait signé le contrat définitif d'attribution des licences il y a un mois.

La filiale de Cegetel fait volte-face donc et se justifie. L'opérateur estime avoir maintenant la garantie que des "discussions approfondies" avec Bercy porteront "sur le fond".

SFR demande une "nouvelle définition du prix et des modalités de paiement" qui ne se limite "pas à envisager de simples ajustements de trésorerie". Si ces discussions n'aboutissent pas, l'opérateur affirme se réserver "tous les moyens de droit"...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page