Napster et des auteurs-compositeurs signent un accord à l'amiable

Par Ariane Beky
le 25 septembre 2001
 0

Napster, portail d’échanges de fichiers musicaux, a trouvé un terrain d’entente avec des auteurs-compositeurs américains.

Napster, portail d'échanges de fichiers musicaux, a trouvé un terrain d'entente avec des auteurs-compositeurs américains.

Un accord à l'amiable a été conclu entre Napster, portail d'échanges de fichiers musicaux, et des auteurs-compositeurs américains.

Cet accord devrait mettre fin au contentieux engagé devant les tribunaux entre les deux parties, et pourrait permettre à Napster d'utiliser à l'avenir les œuvres sous licence de ces auteurs.

En vertu de cet accord, un communiqué précise que Napster devra verser 26 millions de dollars aux auteurs, compositeurs, éditeurs et aux propriétaires des droits d'auteur pour avoir utilisé, sans autorisation, leur musique par le passé.

Par ailleurs, le portail va également payer une avance de 10 millions de dollars pour l'utilisation future des morceaux. Un tiers des royalties payées seront versées aux auteurs-compositeurs et deux-tiers aux maisons de disques.

L'accord a été conclu avec la National Music Publishers' Association -NMPA (Association nationale des éditeurs de musique) et le Songwriters' Guild of America - SGA (Guilde des auteurs américains).

"La communauté américaine de la musique et la communauté en ligne ont fait un grand bond en avant", s'est félicité George DAVID WEISS, président de la SGA et compositeur à succès.

Cet accord doit encore recevoir l'approbation du juge Marilyn HALL PATEL pour être entériné. C'est auprès des autorités juridiques de San Francisco que les auteurs-compositeurs avaient déposé plainte contre Napster pour violation de droits d'auteur.

Le portail, qui permettait d'échanger gratuitement de la musique en ligne, avait été dans l'obligation de stopper ses activités cet été sur décision de justice. Cet accord ne mettra pas fin à la plainte déposée par des maisons de disques contre Napster.

Napster reprendra probablement ses activités avant la fin de l'année avec un service de téléchargement de fichiers musicaux par abonnement payant.

Les titres des catalogues BMG, EMI et Music - ces majors ont elles mêmes lancé la plate-forme MusicNet - et de labels indépendants seront proposés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
scroll top