MATRAnet met l’intelligence artificielle au service des réseaux

Par Ariane Beky
le 24 septembre 2001
 0

MATRAnet a présenté son détecteur d'anomalies destiné à la sécurité des réseaux lors du salon Networld+Interop 2001.

MATRAnet a présenté son détecteur d'anomalies destiné à la sécurité des réseaux lors du salon Networld+Interop 2001.

MATRAnet, filiale du groupe EADS (European Aeronautic Defence and Space) et spécialiste européen de la sécurité informatique, a présenté au salon Networld+Interop 2001 une solution de détection des anomalies réseaux.

Intégré au MATRAnet Security Framework, ce détecteur d'anomalies a été développé en partenariat avec MASA (Mathématiques Appliquées S.A.). La technologie utilisée est centrée sur l'intelligence artificielle, ce qui permet une analyse comportementale des flux de données.

Dans un premier temps, le réseau sera analysé par le moteur Evolver de MASA qui créera une base de filtres définissant la «normalité» du trafic. Ensuite, une phase d'inspection assurera l'analyse en temps réel des événements qui surviennent sur le réseau. Lorsqu'une anomalie sera détectée, un rapport détaillé pourra être transmis à l'administrateur (reporting).

«Jusqu'à aujourd'hui, les détecteurs d'intrusion se contentaient de scanner les données en les comparant à des bibliothèques d'attaques répertoriées», remarque Didier BONNEROT, Directeur technique de MATRAnet.

«Cette approche souffre de nombreuses contraintes : la difficulté de détecter des attaques non répertoriées, l'impossibilité de prévenir une attaque en détectant ses signes précurseurs [...] une perte d'efficacité sur les hauts débits et les flux chiffrés.»

Le détecteur d'anomalies de MATRAnet devrait assurer la prévention des attaques, un taux faible de fausses alarmes, l'adaptation du niveau de sécurité, ainsi que la «surveillance totale du trafic, même à haut débit».

Ce nouveau composant du MATRAnet Security Framework ne sera vraisemblablement pas disponible avant le premier trimestre 2002.

Le MATRAnet Security Framework regroupe un Firewall (M>Wall), un outil d'authentification par carte à puce (M>WallCard), un module de chiffrement (M>Tunnel), et enfin un outil d'organisation de consultation sur Intranet/Internet : M>Manager.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top