Au Royaume-Uni, la politique tarifaire de Microsoft est remise en cause

24 septembre 2001 à 00h00
0
Le TIF, organisme représentant de grandes entreprises britanniques, demande au gouvernement l'ouverture d'une enquête sur la politique tarifaire de Microsoft.

Au Royaume-Uni, The Infrastructure Forum (TIF), organisme représentant les intérêts technologiques de grandes entreprises britanniques, demande au gouvernement l'ouverture d'une enquête concernant la politique tarifaire de Microsoft.

GlaxoSmithKline, BP, Shell et Marks & Spencer, comptent parmi les entreprises membres du TIF.

D'après un porte-parole de l'organisation interrogé par Reuters, une lettre réclamant l'intervention de la direction britannique de la concurrence (Office of Fair Trading - www.oft.gov.uk) aurait été transmise à Patricia HEWITT Secrétaire d'Etat au Commerce et à l'Industrie.

Le porte parole du Forum précise dans un communiqué que la nouvelle politique tarifaire adoptée par le numéro un mondial du logiciel pourrait entraîner un coût supplémentaire de 880 millions de livres sur quatre ans pour les membres du TIF...

D'après ce communiqué, la réorganisation des tarifs pourrait représenter une augmentation de 100% du coût des licences. Et ce du fait que l'évolution des prix proposée par l'éditeur américain "impose l'achat d'un nouveau logiciel chaque fois qu'une mise à jour est nécessaire".

Duncan REID, responsable des licences Microsoft pour la Grande-Bretagne, commentait la réaction du TIF dans un article publié par le Sunday Telegraph par ces mots : "Nous sommes contrariés par le fait que des clients aient pu ressentir le besoin d'une telle initiative".

Microsoft s'apprête à mettre en place un système tarifaire par abonnement conçu pour "simplifier les mises à jour", rappelait Duncan REID. La direction de Microsoft n'a pas souhaité commenté "officiellement" l'ensemble de ces informations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

RealOne, deux logiciels en un pour contrer Microsoft !
Chordiant va mettre en place la solution CRM de l’opérateur Hutchison 3G
Wimba reçoit une aide financière de l’Anvar
Microsoft retarde  le lancement de sa Xbox
Les instances internationales informatique et liberté se réunissent à Paris
RealOne, deux logiciels en un pour contrer Microsoft !
Chordiant va mettre en place la solution CRM de l’opérateur Hutchison 3G
Les instances internationales informatique et liberté se réunissent à Paris
Wimba reçoit une aide financière de l’Anvar
Microsoft retarde  le lancement de sa Xbox
Haut de page