A.M.I : Assistant multifonctions informatiques au service des urgences

Par
Le 17 septembre 2001
 0

Un sapeur pompier de métier cherche à mettre Internet au service des secours et de l’intérêt général en créant un assistant multifonctions.

Un sapeur pompier de métier cherche à mettre Internet au service des secours et de l'intérêt général en créant un assistant multifonctions.

Philippe CHABBOUH, sapeur pompier, développe un dispositif communicant mobile opérationnel au service des urgences : «L'Assistant multifonctions informatiques» (A.M.I.).

Projet lié à l'Internet mobile à destination des services d'urgence et de sécurité, ce système de liaison informatique à distance devrait assurer une réduction des temps d'intervention des secouristes et participer au bon déroulement d'une opération d'urgence «réussie».

Le co-inventeur de l'A.M.I. estime qu'il «est maintenant indispensable et vital de disposer d'outils fiables de communications.» Les évènements tragiques qui touchent les Etats-Unis et qui menacent la paix dans le monde, ne peuvent que confirmer ces propos.

L'interface A.M.I. crée des connexions entre corporations et institutions de secours, par la transmission et la réception de données urgentes. L'A.M.I. utilisera un premier programme informatique, ainsi qu'un «site de connexion lié à l'approche des victimes» en cours de réalisation.

Le site va contenir des fiches bilan transmises aux différentes équipes du SAMU. L'objectif : offrir aux sapeurs pompiers et ambulanciers la possibilité de dresser le diagnostic d'un blessé en urgence absolue ou relative, dès l'arrivée des premiers véhicules sur les lieux de l'intervention.

«Nous voulons démocratiser l'accès à la sécurité par l'Internet mobile. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : A chaque minute perdue, les chances de survie d'une victime diminuent de 10%», remarque Philippe CHABBOUH.

Il ajoute : «A terme notre champ d'action sera élargi [...] Tous les paramètres d'une intervention devraient être disponibles sur cet ordinateur miniature de type PDA : emplacement des voitures à risque, des parkings, des réseaux de canalisations...»

Les pompiers interviennent en France en moyenne toutes les dix secondes.

Philippe CHABBOUH, co-inventeur de l'AMI, recherche des partenaires solides pour soutenir son projet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top