Profit warning sérieux pour Mitshubishi Electric

17 septembre 2001 à 00h00
0
Le japonais fortement touché par le ralentissement sur ses activités semi-conducteurs et télécoms, a lancé un avertissement sur ses prévisions annuelles

Tout comme ses compatriotes et concurrents japonais (Hitachi, Nec, Fujitsu...), le groupe Mitshubishi Electric vient, à son tour, de lancer un profit warning concernant ses prévisions annuelles sur l'exercice 2001-2002 (clos fin mars).

En effet, le groupe qui anticipait un résultat d'exploitation de 75 milliards de yens (690 millions d'euros) vise désormais un résultat de seulement 2 milliards de yens (19.3 millions d'euros) !
Quant au chiffre d'affaire qui devait atteindre initialement 4.300 milliards de yens, il ne devrait finalement pas dépasser 3.900 milliards de yens.

Le groupe nippon a aussi révisé ses projets d'investissements à 140 milliards de yens (1,2 milliard de dollars), contre 170 milliards antérieurement. En ce qui concerne la division semi-conducteurs, les investissements s'établiront à 60 milliards de yens (560 millions d'euros), au lieu des 80 milliards initialement estimés (740 millions d'euros).

Affectée par la la conjoncture actuelle, le ralentissement de l'économie en général, et surtout les pertes de sa filiale semi-conducteurs et les difficultés du marché des téléphones portables, Mitshubishi Electric s'attend à vendre 18,5 millions de téléphones mobiles au cours de l'exercice s'achevant en mars 2002, au lieu des 28,2 millions prévus.

Le groupe doit donc prendre des mesures drastiques, à l'instar de ses compatriotes nippons. Il a déjà annoncé la fermeture d'une usine de semi-conducteurs au Japon, la fin de ses activités dans la téléphonie mobile aux Etats-Unis et la suppression de près de 1.000 emplois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Claude FRANCOIS fondateur de AAA Présentations, formations linguistiques B2B
At-Sky et SES Multimedia lancent un bouquet TV-Web !
SAS Institute et Blue Martini rendent leurs solutions CRM complémentaires
A.M.I : Assistant multifonctions informatiques au service des urgences
Le prochain Cassiopea aura un double Slot
Claude FRANCOIS fondateur de AAA Présentations, formations linguistiques B2B
At-Sky et SES Multimedia lancent un bouquet TV-Web !
SAS Institute et Blue Martini rendent leurs solutions CRM complémentaires
A.M.I : Assistant multifonctions informatiques au service des urgences
Le prochain Cassiopea aura un double Slot
Haut de page