Etats-Unis : Le FBI enquête auprès des fournisseurs d’accès

Par
Le 14 septembre 2001
 0

Le FBI demande aux principaux fournisseurs d'accès à Internet des informations qui pourraient faire progresser l’enquête sur les attentats du 11 septembre.

Le FBI demande aux principaux fournisseurs d'accès à Internet des informations qui pourraient faire progresser l'enquête sur les attentats du 11 septembre.

Le FBI (Federal Bureau of Investigation) autorité de sûreté fédérale américaine, a demandé aux principaux fournisseurs d'accès à Internet des informations concernant certaines adresses e-mail.

Celle-ci pourraient avoir un lien avec les attentats qui ont frappé mardi New York City et Washington D.C.

Les enquêteurs du Bureau se sont rendus mercredi matin au siège des entreprises concernées.

«Ils voulaient savoir ce que nous avons sur notre réseau, obtenir des informations sur les moyens d'accès à telles adresses électroniques, et savoir si les adresses concernées sont passées sur notre réseau à un moment ou un autre», signalait un des responsables de 131 à l'Associated Press.

«Ils vont remonter tous les IP concernés», identifiant Internet de chaque ordinateur, ajoutait ce responsable.

Fouiller les données des principaux FAI ne sera sans doute pas une mince affaire : AOL compte plus de 31 millions d'abonnés, dont 7 millions de nouveaux inscrits en 2000. Earthlink, pour sa part, compte 5 millions d'abonnés et plus de 8 800 numéros d'accès sur le territoire américain.

A moins que les autorités américaines ne sachent déjà quels utilisateurs rechercher, la mission s'avère épineuse sur le plan juridique et techniquement difficile. Les fournisseurs d'accès suppriment régulièrement les logs, notamment parce qu'ils n'ont pas assez de place pour archiver ces données indéfiniment.

Shannon STUBO chez 10 a déclaré que l'entreprise coopérerait pleinement avec les autorités, même son de cloche chez AOL (America Online) et ExciteatHome.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top