Sportal échappe à la faillite

01 juin 2018 à 15h36
0
Le spécialiste européen de l'information sportive interactive, au bord de la faillite au mois de juin finalise une levée de fonds de 8 millions d'Euros

Le réseau européen Sportal, spécialisé dans l'information sportive interactive, serait-il sorti d'affaire ? Il bénéficie, en tous cas, de la confiance réitéré (ou de l'espoir!) de ses actionnaires historiques qui ont préféré réinvestir dans la société plutôt que de tout perdre.

Ainsi, le financement de Sportal International, qui s'élève à 8 millions d'Euros, a été réalisé auprès des actionnaires initiaux, incluant le fondateur Rob Hersov, Europ@web, GRP, Andell Limited, Whitney and Co, ainsi qu'auprès de différents business angels, et d'un nouvel investisseur, Dawnay Day Lander.

Mais cet injection de liquidités a un prix : la restructuration forcée du groupe. L'entreprise est passée de 200 employés à la fin de l'année 2000, à près de 150 personnes aujourd'hui. Exit Rob Hersov, fondateur et jusqu'ici Président-directeur général, remplacé dorénavant par Neil MacDonald, précédemment directeur général.

Neil MacDonald s'estime « ravi d'avoir finalisé ce dernier tour de table. Nous avons réalisé une optimisation de nos coûts ce dernier semestre, et notre objectif est à présent d'être les premiers à atteindre la rentabilité, au second trimestre 2002. »

Sportal International poursuivra donc ses activités en France, Italie, Allemagne, Espagne, Suède, au Royaume Uni et au Danemark, tandis que sur avis légal et financier, les dirigeants de Sportal Limited, l'une des filiales de Sportal International, ont demandé à la justice de placer cette entité sous tutelle administrative.

Mais, le groupe britannique, qui avait refusé de se revendre à une bouchée de pain, notamment à Vivendi Universal, et mis a mal par la morosité du marché publicitaire va donc encore devoir se serrer la ceinture s'il veut atteindre les objectifs fixés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E-learning : SmartCanal lance le
M2S et la Deutsche Post forment un partenariat e-learning
Digimind et Help Management lancent E-learning Watcher
Certplus va certifier les documents en PDF d’Adobe
NETg ajoute le MBA de Cardean University à son offre e-learning
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Psion se désinteresse des terminaux grand public
Haut de page