France Télécom envisagerait de fermer 15% de ses agences

28 août 2001 à 00h00
0
Selon Les Echos, France Télécom aurait l'intention de fermer 15% de ses agences. Ces fermetures pourraient entraîner plus de 10 000 suppressions d'emplois.

Après la décision prise par sa filiale Equant, France Télécom envisagerait lui aussi la réduction de ses effectifs. L'opérateur historique serait amené à fermer 15% de ses agences, ce qui entraînerait, selon la CFTC, 11 000 suppressions de postes.

L'opérateur ne souhaite faire aucun commentaire sur le sujet à ce jour. Mardi, Les Echos précisaient que la mesure n'avait pas été confirmée par la direction...

D'après le syndicat ce projet de restructuration devrait se traduire par la suppression de plus de 10 000 postes sur un effectif total de 45 000 personnes employées au sein des agences.

Les agences regroupent environ 35 % des effectifs de France Télécom, soit près de 130 000 salariés.

Il est vrai que dans son rapport annuel publié fin mars, France Télécom avait annoncé une restructuration à venir de ses points de vente, mais il n'était pas question alors de suppressions de postes :

« Amorcé en 2000, un programme de relocalisation vise à implanter les agences dans les meilleures zones de chalandise. A la fin 2001, près de la moitié des agences auront été relocalisées. »

En 2000, la maison mère France Télécom avait réduit ses effectifs de 5,9%, en utilisant les « congés de fin de carrière ». Par ailleurs, l'opérateur historique a privilégié le redéploiement de ses effectifs vers d'autres activités.

Il est probable que la stagnation du chiffre d'affaires des activités de téléphonie fixe influence la réorganisation du réseau commercial de l'opérateur, dont l'endettement a été évalué à 61 milliards d'euros à la fin de l'année 2000.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MVNO : Valoris se lance sur le marché des opérateurs mobiles virtuels
Vivendi lancera Universal Music Mobile le 14 septembre prochain
2 milliards d'euros pour l'activité pro de Vivendi Universal
Intel commercialise un Pentium 4 à 2 gigahertz
Yahoo GeoCities lance discrètement ses services payants pour webmasters
MVNO : Valoris se lance sur le marché des opérateurs mobiles virtuels
Vivendi lancera Universal Music Mobile le 14 septembre prochain
Yahoo GeoCities lance discrètement ses services payants pour webmasters
2 milliards d'euros pour l'activité pro de Vivendi Universal
Intel commercialise un Pentium 4 à 2 gigahertz
Haut de page