La Villa Médicis du multimédia s’installe à Grenoble

Par
Le 21 août 2001
 0

Grenoble a été préférée à Rennes et Marseille pour accueillir la Villa Médicis, « résidence et laboratoire européen du multimédia ».

Grenoble a été préférée à Rennes et Marseille pour accueillir la Villa Médicis, « résidence et laboratoire européen du multimédia ».

Lors de l'université de la communication à Hourtin, la ville de Grenoble (Isère) a été choisie pour accueillir la Villa Médicis du multimédia.

Le ministre de l'Education nationale Jack LANG a rappelé que la Villa sera « un lieu de réflexion, de création, de recherche, de rencontre et de formation ouvert aux lauréats venant de tous les pays de l'Union européenne ».

La commune grenobloise a été choisie parmi 22 villes candidates pour son dynamisme en matière de technologies de l'information, son intérêt pour les problématiques liées à l'éducation et « sa proximité avec les pôles universitaires lyonnais ».

Les premiers pensionnaires, une trentaine, seront logés à la résidence à partir du printemps prochain. Pour soutenir leurs créations multimédias, différents fournisseurs ont été associés au projet.

Ainsi, le ministère a conclu des accords avec le site Louvre.edu, qui présentera à l'avenir l'ensemble des oeuvres du musée accompagnées de notices pédagogiques, et les programmes d'enseignement des chaînes BBC World et BBC Prime.

Les bases cartographiques de l'Institut géographique national, certaines sources du CNED, les textes littéraires des Editions Champion, les logiciels 17 (bureautique et formation) seront également utilisés.

Le ministre a par ailleurs rappelé qu'il avait souhaité créer une « Villa de l'éducation, sur le modèle de la Villa Médicis à Rome ».

Pour Jack LANG, la résidence européenne installée à Grenoble devrait rapidement devenir « un lieu de référence et de réflexion international dans le domaine des technologies éducatives ».

Folie des grandeurs ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top