Jack Lang soutient la « révolution numérique » à l’école

Par
Le 21 août 2001
 0

A Hourtin, Jack Lang confirme sa volonté de développer l'accès à Internet dans les écoles, et réitère sa confiance envers les professeurs et la jeunesse.

A Hourtin, Jack Lang confirme sa volonté de développer l'accès à Internet dans les écoles, et réitère sa confiance envers les professeurs et la jeunesse.

Le ministre de l'Education nationale a inauguré lundi la 22e université d'été de la communication à Hourtin (Gironde).

A cette occasion, Jack LANG a confirmé que le développement de l'accès gratuit à Internet dans les établissements scolaires est une des priorités de son ministère.

Des accords entre plusieurs entreprises du secteur privé et des établissements publics ont été signés pour fournir gratuitement contenus et services aux professeurs et à leurs élèves, a annoncé le ministre.

Le musée du Louvre, l'Institut géographique national, la Bibliothèque Nationale de France, comptent parmi les institutions concernées. D'autres acteurs comme la BBC, Météo France et la Sacem, se sont ralliés à ce projet.

Pour Jack LANG l'école constitue « l'environnement privilégié de familiarisation aux nouvelles technologies ». De plus, les enjeux économiques et culturels liés à l'apprentissage de ces technologies sont « considérables ».

Le ministre a par ailleurs mis l'accent sur l'importance de la formation des enseignants en la matière. Formation qui bénéficiera d'un programme afin que « tout futur enseignant maîtrise ces nouveaux outils et sache les intégrer dans sa pratique pédagogique ».

Il est également question de « faire progresser le taux d'équipement » des établissements et d'apporter « un soutien actif à la production et à la diffusion de contenus pédagogiques multimédias ».

« L'école doit être un instrument d'égalité culturelle et éducative », conclut Jack LANG.

L'université d'été de la communication a débuté lundi et fermera ses portes vendredi soir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top